Faire des Mondes avec des Gestes par Marie Bardet 12.01.2020

Marie Bardet (Univ. San Martin, Argentine),

Conférence 22 janvier 2020 à 14H Amphi Turing,

Atelier du Ladyss.

Faire des mondes avec des gestes

À partir d’une lecture de textes d’A-G Haudricourt, Des gestes aux techniques 

 

 

En 1962, l’ingénieur agronome André-Georges Haudricourt formulait une hypothèse aussi étrange qu’osée : quelle relation existe-t-il entre les gestes de l’agriculture et de l’élevage et les mentalités qui ont donné lieu aux métaphysiques d’Orient et d’Occident ? Par exemple, qu’est-ce que le geste du berger et celui de la moisson du blé a à voir avec les philosophies de la transcendance et les modalités historiques et politiques occidentales ? Relire aujourd’hui Haudricourt, c’est une manière de poser conjointement la question de nos manières de nous mouvoir, de penser, de produire, de valoriser, de prendre des décisions... indissociables des manières de semer et d’habiter le monde. Sa pensée d’une relation radicale des gestes (plutôt que du corps) au contexte permet de ressaisir quelques enjeux des pensées et pratiques qui posent conjointement les questions (i) des corporéités qui échappent au dualisme corps/esprit (ii) des territoires et nos manières de les habiter, (iii) de nos pensées et les manières de les énoncer, les écouter, et les faires circuler. Ce serait, finalement, l’occasion de contribuer aux ébauches d’une perspective relationnelle et d’un “matérialisme entre les gestes”, au croisement des écosomatiques et de certaines pensées-pratiques féministes.



 
Site Internet du LADYSS : https://www.ladyss.com
 
Affiche Faire des Mondes avec des Gestes