Bérard CENATUS, ENS d’Haïti

Né le 6 avril 1944 à Port-au-Prince, Haïti, Bérard CENATUS est Professeur et Directeur Académique à l’École Normale Supérieure d’Haïti.
Après des études primaires à Port-au-Prince (1950-1957) et des études secondaires au Lycée Alexandre Pétion de Port-au-Prince (1958-1965), il suit des études de Philosophie au département de philosophie de l’Université de Bordeaux (1966-1969) et s’inscrit en DEA de philosophie à l’Université Paris 1 sous la direction de Jean-Toussaint Desanti pour y rédiger un mémoire sur « La théorie de l’affectio et de l’affectus chez Spinoza ».
Sa carrière d’enseignant comporte plus de dix années passées en exil. Il enseigne successivement la philosophie à Relizane en Algérie (1973-1974), à Franceville et Libreville au Gabon (1974-1981) puis à Fort-de-France en Martinique (1985-1986). Il rentre en Haïti en 1986 au moment de la chute du régime Duvalier et s’engage dans la reconstruction de l’enseignement secondaire et supérieur d’Haïti au sein de la direction de l’École Normale Supérieure à Port-au-Prince.
Responsable en particulier du suivi des séjours en universités étrangères des étudiants boursiers de l’Ecole Normale Supérieure (plus de 90 boursiers), il crée à l’ENS d’Haïti :

  • 2002, une formation de Licence et de Master « Sciences du langage et français langue étrangère » avec l’UAG, Fort de France (Martinique)
  • 2004, une formation de Licence et de Master « Mathématiques » avec l’UAG, Pointe à Pitre (Guadeloupe)
  • 2005, une formation de Licence « Sciences physiques » avec l’UAG, Pointe à Pitre (Guadeloupe)
  • 2006, avec Éric Lecerf (MCF Paris 8) et le Service des Relations internationales de Paris 8, une formation délocalisée de niveau Master « Logique, esthétique et critique du texte » de l’Université Paris 8 avec la ccopération de l’Université de Montréal et le soutien de l’Agence universitaire de la francophonie. Cette formation, rejointe pour sa mise en oeuvre par des enseignants-chercheurs en philosophie, littérature, logique, études de genre de Paris 8 et d’autres universités (Paris 1, Paris 3, Paris 7, Paris 10, UBO), devient un parcours de Master accrédité au sein de l’offre de formation de l’Université Paris 8 (parcours « Arts, littératures, philosophie dans l’espace Caraïbe ») puis à partir de 2016 un parcours en double-diplomation.

Co-fondateur en 1989 de Chemins critiques, revue haïtiano-caraïbéenne, il développe une réflexion critique articulée à l’histoire philosophique de la connaissance de Descartes à Kant, à la philosophie politique rousseauiste et à l’identification d’une juste distance entre la pensée haïtiano-caribéenne et les études postcoloniales.

Il a pris part à :

  • 1989. Colloque international "La philosophie en Guadaloupe"
  • 2004. Colloque international "Spinoza aujourd’hui" à Cerisy la Salle
  • 2006 : Colloque international « La démocratie du dehors », animation scientifique régionale du réseau de chercheurs L’état de droit saisi par la philosophie (AUF), Port-au-Prince, Haïti
  • 2007 : Colloque international « Jacques Rancière et la philosophie au présent », Cerisy la Salle.
  • 2014 : Colloque international « De la dictature à la démocratie ? transition, mémoire, justice » et création du Centre d’Études d’Histoire Contemporaine
  • 2015 : Colloque international « Regards croisés sur l’occupation américaine d’Haïti en 1915 ».