Natalia SMOLANSKAÏA, Université d’État des Sciences Humaines de Moscou

Philosophe et Commissaire d’expositions, Natalia Smolianskaïa est Maître de conférences en philosophie de l’art et Chercheure associée au laboratoire d’esthétique de l’Institut de Philosophie de l’Académie des Sciences de Moscou. Elle dirige le master 2 « Commissariat des expositions artistiques » à la Faculté d’Histoire de l’art de l’Université d’Etat des Sciences Humaines (Moscou).

Docteure en philosophie de l’Université Paris 8 où elle a rédigé sa thèse intitulée « Crise du cadre. Art et langage » (Direction A. Soulez, jury : J.-M. Rey, J.-M. Schaeffer, J. Morizot, P.Vauday, 2006, mention ‘très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité’), elle est chercheure associée au Laboratoire d’études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie (LLCP EA 4008).

Elle a été Directrice de Programme au Collège international de Philosophie (CIPH) de 2007 – 2013 sur le projet « Crise du cadre : penser les langages de l’art. Les avant-gardes et la crise du cadre ». Elle a dirigé en particulier le numéro spécial de la revue Rue Descartes n°80 : (Re) penser les langages de l’art (2014), et co-dirigé avec J.-P. Cometti le numéro spécial n°69 : Avant-gardes. Retours et détours (2010).

Elle développe depuis 2012 le projet Un art du dialogue. Philosopher dans la rue consacré à la réappropriation des évènements de mai 1968 à la lumière des questionnements actuels :

  • enregistrements d’interviews ;
  • présentation du projet et projection de deux films en décembre 2015 à Paris, Centre Pompidou, colloque « Art, vidéo et politique » ;
  • projection-colloques 29-30 septembre 2016 à Moscou, Centre National de l’Art Contemporain, Centre des Industries Créatives Fabrika ;
  • organisation du colloque international et de la projection – colloque « Art et politique » à RGGU, Faculté de l’Histoire de l’Art, décembre 2015 ;
  • projection-conférence « Image et action. Mémoire de 1968 et actualité », librairie « Poryadok slov/L’ordre des mots », St-Petersbourg.