VERMEREN, Patrice. Le philosophe communeux, 254 p., L’Harmattan, 2021

Patrice Vermeren
Le philosophe communeux
Napoléon La Cécilia, néokantier, philologue et général de la Commune de Paris

L’histoire de la Commune est encore, pour partie, à écrire.
En témoigne celle de ce général de la Commune, philologue philosophe devenu responsable militaire de la Place de Paris en 1871, quasi inconnu de l’historiographie.
Or Napoléon La Cécilia contribue d’une manière exceptionnelle à l’invention éphémère d’un monde émancipé de l’exploitation des travailleurs et de la domination de l’État.
Polyglotte (il parle vingt-cinq langues), il étudie la philosophie (pas de Proudhon ou de Marx, mais le néokantisme de Charles Renouvier), se marie avec une institutrice proche de Louise Michel et secrétaire de la Société de revendications des droits des femmes. Il combat pour l’indépendance italienne aux côtés de Garibaldi, puis s’engage dans les Francs-tireurs de Paris en 1870, adhère à l’Internationale et devient général de la Commune de Paris où il se distingue par son courage et ses capacités militaires.
Bien à l’écart des interprétations traditionnelles de la Commune, la figure de Napoléon La Cécilia est esquissée ici à partir d’archives privées, de correspondances (y compris avec Karl Marx) et d’autres sources inédites.
L’histoire d’un philosophe devenu communeux ; les chemins contradictoires de la liberté et de l’égalité. Un livre important.

Patrice Vermeren est professeur émérite au département de philosophie de l’Université Paris 8. Derniers livres parus : Penser Contre. Essais sur la philosophie critique de Miguel Abensour, 2020 ; La philosophie interrompue : venir après la Reforma Universitaire de 1918 et Mai 68 (en collaboration), 2021.

  • Date de publication : 13 septembre 2021
  • Broché - format : 13,5 x 21,5 cm
  • 254 pages
  • ISBN : 978-2-343-24175-3
  • EAN13 : 9782343241753
  • EAN PDF : 9782140189333

Sur le site de la Maison d’édition
Avis de Parution (PDF)