Les « corps noirs » sur les scènes du spectacle vivant : la fin de l’invisibilité ? 28.10.2020

Mercredi 28 octobre 2020 à 19h
Centre FGO-Barbara
1 rue de Fleury - 75018 Paris

Les « corps noirs » sur les scènes du spectacle vivant : la fin de l’invisibilité ?

Longtemps invisibilisés ou réduits au stéréotype, les « corps noirs » sur les scènes du spectacle vivant interrogent encore aujourd’hui nos représentations héritées des imaginaires esclavagistes et coloniaux. Rapport de domination, exotisme, exclusion sont aujourd’hui remis en question à la fois sur les scènes de théâtre, de danse ou de musique. Le monde de la recherche quant à lui tente d’identifier et de déconstruire ces catégories pour donner à comprendre l’origine et les mécanismes de ces discriminations. Une question centrale s’impose : à quand la fin de l’invisibilité ?

Une rencontre animée par Naïma Huber Yahi

Avec :
  • Nadia Yala Kisukidi, maîtresse de conférences en philosophie à l’université Paris VIII Saint Denis & co-commissaire de la Biennale Yango 2 / Kinshasa 2021
  • Maboula Soumahoro, maîtresse de conférences à l’université de Tours et présidente de l’association Black HistoryMonth et autrice de « Le triangle et l’hexagone : réflexion sur une identité noire » au éditions La Découverte, 2020
  • Sandra Sainte Rose Fancine, chorégraphe et directrice artistique de la Compagnie 100DRA SEINTROZ, créatrice de la fanfare chorégraphique afroféministe « 30 Nuances de Noir(es) » et membre de la troupe Difé Kako
  • Le groupe « Nyoko Bokbae »