Kanna IGARASHI

Discipline : Philosophie

Sujet de thèse : Le sentiment de l’existence : de l’occident à l’extrême-orient. Le Haïku, la forme poétique et la manière juste de vivre

Date de soutenance de la thèse : 24/06/2019

Résumé de la thèse : La vie qui vaut (d’être vécue) est la vie où le sentiment de l’existence est éprouvé, et qui s’attache à s’ordonner et à s’orienter en fonction de ce sentiment. Nous interrogeons le sentiment de l’existence comme sentiment d’absolu qui peut être quelque repère pour la manière de vivre, dans le contexte d’une mondialisation régie par la techno-science et le néo-libéralisme, et l’insensibilité que ce régime nous impose et exige que nous tenions pour raisonnable. Nous voulons souligner qu’« être sensible au sentiment existence », c’est requis pour avoir l’« autonomia ». Cette exigence s’élève au nom de la probité de chacun dans son rapport à soi, ainsi qu’à la communauté humaine.Nous exposons, de la sagesse antique à la sagesse extrême orientale, l’effort de la mis à distance de l’influence de l’illusion, ainsi que du penchant pour la rationalité. L’effort du nouage entre le sentiment de l’existence et l’éthos était toujours présent dans leur recherche de renouer l’être et la pensée. Egalement dans la vie et l’œuvre d’un poète du haïku, Bashô, nous voyons l’articulation entre l’esthétique et la manière de vivre. Sa vie et son œuvre sont la recherche même de ce sentiment.

Contact : cannette66@yahoo.fr

Télécharger CV complet