Luis Gonzalo FERREYRA, Académie de Bordeaux

Discipline : Philosophie

Titre de la thèse : Philosophie et politique chez Arturo Andrés Roig

Année de soutenance de la thèse : 2012

Contact : ferreyraluisgonzalo@yahoo.fr

 


 

Après des études de philosophie à l’Université de Cordoba (Argentine), Luiz Gonzalo FERREYRA a soutenu en 2012 à l’Université Paris 8 une thèse de philosophie sur Philosophie et politique chez Arturo Andrés Roig, qui a fait l’objet d’un livre. Il est actuellement enseignant du second dégré à l’Académie de Bordeaux. Ses thèmes de recherche réunissent la philosophie hispano-américaine des XIXe et XXe siècles, la philosophie française du XXe siècle, les études critiques des processus de construction identitaires, et la circulation des savoirs philosophiques entre l’Europe et l’Amérique latine.

Résumé de la thèse : Nous avons tenté dans cette thèse, à partir de la mise en relation du discours philosophique avec « le politique », de rendre compte des allers-retours d’une pensée. Cette problématique nous a mené à parler de sa radicalisation philosophico-politico-pédagogique d’une part, et du curriculum occultum d’une autre. La première souligne le tournant principal dans sa réflexion qui se concrétise autour de la Philosophie de la Libération des années 70 donnant ainsi naissance à sa période latino-américaniste. Le deuxième concept veut mettre en valeur, malgré les tournants et ruptures opérés dans sa pensée contemporaine, sa fidélité à la période qui la précède, à savoir, à la philosophie classique et principalement, dans celle-ci, au platonisme. Le grand enjeu de cette thèse est de rompre avec le commentaire académique de son œuvre. Nous avons voulu mettre en scène un philosophe et son combat au milieu des circonstances institutionnelles et politiques où se produit le discours philosophique. À partir de la confrontation du discours philosophique et universitaire de Roig avec son engagement des années 70, nous voulons donner une nouvelle perspective à sa singularité philosophique : du penseur engagé et philo-marxiste, vers le méconnu ou oublié, spiritualiste, platoniste, pédagogue et « réformiste ».

1. Domaines de recherche

  1. Philosophie hispano-américaine des XIXe et XXe siècles.
  2. Philosophie française du XXe siècle.
  3. Circulation des savoirs philosophiques entre l’Europe et l’Amérique latine.
  4. Études critiques sur les processus de construction identitaire.

Dans cet ensemble, l’histoire sociale et politique, en particulier les moments à forte signification émancipatrice, ont la fonction de m’aider à élucider les rapports entretenus entre la philosophie, la politique et les différentes manifestations culturelles.

2. Équipes de recherche et réseaux internationaux

  • Chercheur du Laboratoire d’études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie de l’École Doctorale Pratiques et Théories du Sens de l’université Paris 8.
  • Membre de l’Asociación de Hispanismo Filosófico de Madrid.
  • Membre du Comité scientifique de la revue Solar, Revista de Filosofía Iberoamericana (Lima, Pérou).

3. Formation et titres universitaires

  • 2022 : Professeur certifié d’espagnol (CAPES Interne). Ministère de l’éducation nationale.
  • 2013 : Qualification aux fonctions de Maître de conférence en section 17 (philosophie-n° 13217241294).
  • 2012 : Doctorat de Philosophie. Université de Paris 8. France. Thèse : « Philosophie et politique chez Arturo Andrés Roig », 317 p. (Jury : S. Douailler, R. Fornet-Betancourt, J.-R Garcia, A. Gomez-Müller, P. Vermeren – directeur de thèse –).
  • 2005 : Diplôme d’Études Approfondies (D.E.A) « Lieux et transformations de la philosophie ». École doctorale « Théories et pratiques du sens ». Université Paris 8. France. Mémoire dirigé par Patrice Vermeren : « La morale de l’émergence chez Arturo Andrés Roig », 129 p. Mention : « Très bien ».
  • 2004 : « Licenciatura de philosophie » (Diplôme équivalent au BAC+5). Université Catholique de Córdoba. Argentine.
  • 2000 : Diplôme de « Professeur de philosophie et théologie pour le second degré » (Diplôme équivalent au BAC+4). Institut « Nuestra Señora de Loreto ». Córdoba. Argentine.

4. Publications

Ouvrages

Contribution à ouvrages collectifs

  • « Vers le concret : Jean Wahl et Arturo Andrés Roig » (sous presse), La potentialité d’une pensée. Relectures de l’œuvre d’Arturo Andrès Roig, ouvrage coordonné par Marisa A. J. Muñoz, Paris, L’harmattan, 2022, 15 p.
  • « Arturo Andrés Roig : pedagogía universitaria participativa y liberadora », Filosofía americana y educación, ouvrage coordonné par Pablo J. Aguzín, Rosario, Fundación Roos/UNR Editora, 2020, pp. 105-154 (article cosigné avec Marisa A. Muñoz [pp. 105-116]).
  • « Del reformismo a la revolución (1945-1975) » in Diálogos inacabados con Arturo Andrés Roig : filosofía latinoamericana, historia de las ideas, universidad, éd. par A. Arpini, M. A. Muñoz et D. Ramaglia, Mendoza (Argentine), Editorial de la Facultad de Filosofía y Letras de la Universidad de Cuyo, 2020, pp. 425-444. https://librosffyl.bdigital.uncu.edu.ar/objetos_digitales/14942/libro-arpini-roig.pdf
  • « Rencontre inimaginable », Hommage à Patrice Ververen, Caterva, Paris-Buenos Aires, Université de Paris , 2017, pp. 103-105.
  • « Arturo Andrés Roig : de la “pedagogía del acto creador” a la pedagogía de la liberación (1966-1975) », Pensamiento argentino alternativo en el siglo XX, Volume III, Biblos, Buenos Aires, 2016, pp. 57-72.
  • « Arturo Andrés Roig y el “legado”. Los aportes metodológicos para una valoración crítica, desde el presente, de nuestro pasado y su influencia europea », in Repensando el siglo XIX desde América Latina y Francia. Homenaje al filósofo Arturo A. Roig, éd. par Marisa MUÑOZ et Patrice VERMEREN, Buenos Aires, Colihue, 2009, pp.

Revues scientifiques avec comité de lecture

  • « Du réformisme à la révolution (1945-1973) : venir après la Réforme universitaire argentine de 1918 selon Arturo Andrés Roig », Le Télémaque,  n° 54, 2018, pp. 133-146.
    https://www.cairn.info/revue-le-telemaque-2018-2.htm
    (Réédité dans LA PHILOSOPHIE INTERROMPUE. Venir après la Reforma Universitaria de 1918 et Mai 1968, sous la direction de Alexis Chausovsky, Elena Donato, Patrice Vermeren et Agostina Weler, L’harmattan, Paris, 2021, pp. 97-109)
  •  « La présence de Pierre Maxime Schuhl dans la philosophie latino-américaine : le séjour parisien d’Arturo Andrés Roig (1953-1954) », Corpus, Revue de philosophie, n° 65, 2013, pp. 355-381.
    https://revuecorpus.com/som65.html
  • « Rayuela y su crítica al lenguaje », Silabario (Homenaje a Julio Cortázar), Revista de Estudios y Ensayos Geoculturales, Año XV, n° 16, 2013. Publicación del Área Letras del Centro de Investigaciones "María Saleme Burnichon" de la Facultad de Filosofía y Humanidades, Universidad Nacional de Córdoba, Argentina.
  • « Sobre la justa o injusta guerra « a los infieles de la tercera categoría » o a « las gentes bárbaras », comúnmente llamados indios », Amerika [En ligne], n° 8, 2013.
    http://amerika.revues.org/3834
  •  « La pensée libératrice d’Arturo Andrés Roig (Argentine, 1922-2012) », Concordia, Internationale Zeitschrift für Philosophie, Aachen, 2012, nº 62, pp. 77-99. (Réédité dans Philosophie interculturelle : une anthologie de textes, Concordia, Internationale Zeitschrift für Philosophie, EIFI (édition digitale), 2021, pp. 29-52.
    https://eifi.one/onewebmedia/Franz.%20Reader%20Gesamt.pdf
  • « Teorías poscoloniales o pensamiento de “Nuestra América” » [en ligne], Arte América, La Habana, 2008, nº15.
    www.arteamerica.cu/15/dossier/dossier.htm
  • « El a priori [histórico] en Arturo Roig y Michel Foucault : diferencias y coincidencias », Solar, Revista de filosofía Iberoamericana, Lima, 2006, nº2, pp. 9-21.

5. Traductions

  • 2013 : Vermeren, Patrice, « Roig contra Roig : la capacidad de los dominados, la fuerza del pensamiento y la perspectiva de la emancipación », traduit du français avec Alejandro Moreira, in Diálogos inacabados con Arturo Andrés Roig : filosofía latinoamericana, historia de las ideas, universidad, éd. par A. Arpini, M. A. Muñoz et D. Ramaglia, Mendoza (Argentine), Editorial de la Facultad de Filosofía y Letras de la Universidad de Cuyo, 2020, pp. 93-104.
  • 2011 : Révision de la traduction de Nicolas Eveillard de l’espagnol du XVIe siècle : Las Casas, « Des Indiens que l’on réduits à l’esclavage », in Las Casas, Montaigne, Chef See-ahth. Sur les traces du génocide amérindien, Les Éditions de l’Épervier, pp. 11-56.
  • 2010 : Correction et préparation avec Nicolas Eveillard de l’édition du livre d’Horacio Cerutti Guldberg, Philosopher depuis notre Amérique : Essai de problématisation de son modus operandi (1re éd. en espagnol 2000), préface d’Arturo Andrés ROIG, traduit de l’espagnol par Kande MUTSAKU et Marcos CUEVA, révision Françoise PERUS, Paris, L’Harmattan, 226 p.
  • 2007 : Traduction de l’espagnol de différentes citations de l’œuvre d’Enrique Dussel pour la thèse de doctorat de M. Jaïr du Pont. « La conception du sujet éthique chez Enrique Dussel et Paul Ricœur : une étude comparative entre la conception éthique dusselienne et le “soi” herméneutique ricœurien ». Directeur de thèse Alfredo Gomez-Müller. Institut Catholique de Paris.
  • 2006 : Roig, Arturo Andrés, « Existe-t-il une pensée latino-américaine ? La dimension pratique de sa philosophie », traduit de l’espagnol avec Nicolas EVEILLARD, in Existe-t-il une philosophie latino-américaine ?, [Paris, novembre 2004, journée de la philosophie à l’Unesco], Paris, France, 2006, Cahier n° 5, pp. 93-102.
    https://unesdoc.unesco.org/ark :/48223/pf0000146021

Télécharger CV complet

CV Luis G. FERREYRA