Alice VENDITTI, École de philosophie pratique Frosipone de Milan

Discipline : Philosophie

Titre de la thèse : Le défi du sens vécu : les pratiques philosophiques et la méthode biographique, à partir de Paul Ricoeur

Année de soutenance de la thèse : 2017

 


 

Résumé de la thèse : La philosophie que nous avons conçue au sein de cet écrit se présente comme une manière de la pratiquer au long d’une quête de sens dans laquelle les individus peuvent se confronter à leurs questions, afin de donner une signification et une orientation à leur existence. En revenant à sa vocation originelle, nous proposons de renouveler les « exercices spirituels » de la philosophie gréco-romaine, en suggérant une tension vers un style de « vie philosophique », qui soit cohérent avec notre histoire concrète et avec notre époque actuelle. Pour ce faire, nous avons revisité l’œuvre de Paul Ricœur en faisant éclore la pensée des pratiques philosophiques, dans leurs implications expérientielles, affectives, linguistiques, narratives et éthiques. Le but principal a été de faire apparaître, à travers un regard qui survole la production intellectuelle de Ricœur, la figure d’un sujet qui, non plus auto-posé de manière évidente, mais désormais libéré de ses propres narcissismes, se montre dans sa nudité interrogative, dans sa capacité de se mettre à l’épreuve de la vérité et de l’autre, en essayant de trouver sa place dans le monde, en se perdant et en se retrouvant dans ses propres œuvres. Ainsi, en développant sa nature théorique, ses méthodes et ses limites disciplinaires, nous avons montré que le lieu d’application de la philosophie est représenté par le « deviens ce que tu es », par le processus de formation de la personnalité. Renvoyé à sa liberté et à sa responsabilité, le sujet affirme son pouvoir-être comme une véritable œuvre herméneutique, pratiquée selon une méthode biographique dans le champ de l’agir humain, conçue comme une sagesse dont la tâche principale est éthique.

Télécharger CV complet