Alejandro CERLETTI, Université de Buenos-Aires

Alejandro CERLETTI a soutenu en 2007 à l’Université de Buenos-Aires en co-tutelle avec l’Université Paris 8 une thèse de doctorat en philosophie sur Répétition, nouveauté et sujet dans l’éducation institutionnalisée.Une approche philosophique et politique à partir de la théorie de l’Être et de l’événement d’Alain Badiou.

Contact : alejandrocerletti@yahoo.com.ar

 

Résumé de la thèse :

L’objectif général de la thèse consiste à recomposer les concepts de nouveauté et de sujet dans l’éducation institutionnalisée, à partir de leur lien réciproque, et à mettre en lumière les éventuelles conséquences philosophiques et politiques de cette reconstruction. Les questions de la répétition, de la nouveauté et du sujet sont considérées comme une unité complexe où la détermination de chacune d’entre elles dépend des autres. On pense que les processus éducatifs institutionnalisés constituent des structures complexes de répétition dont les disruptions et éventuelles recompositions correspondent à un début de processus de subjectivation. La problématique spécifique de ce travail prend comme axes philosophiques les interrogations suivantes : « Que signifie le fait que quelque chose de nouveau peut avoir lieu dans les contextes propres à la transmission éducative ? » et « quelle est la possibilité de constitution d’un sujet éducatif à partir de cette nouveauté ? ». Du point de vue politique, on considère que le sens de l’éducation normalisée par l’État se trouve dans le type de résolution donné au problème de la tension entre la transmission des savoirs établis (ce qu’il y a) et l’apparition d’éléments nouveaux (ce qu’il peut y avoir) ainsi que de la place occupée par ceux qui participent à cette éducation. Du point de vue ontologique, cette tension est conçue comme une dialectique déterminée de l’être et de l’événement qui permet la composition d’un sujet. C’est à travers l’intégration des deux perspectives que se justifie l’existence d’un sujet de l’éducation.

 

THÉMATIQUES DE RECHERCHE : Philosophie de l’Éducation - Philosophie politique - Philosophie de l’enseignement - Théories de la subjectivité.

 

ACTIVITÉS D’ENSEIGNEMENT, DE RECHERCHE ET PUBLICATIONS :

Alejandro CERLETTI enseigne la didactique de la philosophie et dirige un programme pour l’amélioration de l’enseignement de la philosophie à l’Université de Buenos-Aires en qualité de professeur régulier et chercheur à la Faculté de Philosophie et des Lettres.

Il enseigne également la philosophie de l’Éducation et l’Enseignement de la Philosophie au sein de l’Institut des humanités de l’Université nationale General Sarmiento (UNGS) de Buenos-Aires où il dirige aussi un séminaire d’études supérieures sur la Philosophie politique de l’éducation et un programme de recherches sur "Sujet, égalité et émancipation dans l’éducation".

Professeur invité dans des universités en Argentine, Brésil, Chili, Uruguay, Colombie, Venezuela, Mexique et Portugal, il a publié des très nombreux articles scientifiques et chapitres d’ouvrages ainsi que 16 livres dont Répétition, nouveauté et sujet en éducation et L’enseignement de la philosophie en tant que problème philosophique.

 

Télécharger CV complet