Belgacem KRISSAANE

Sujet de thèse : Communication et émancipation : la transformation communicationnelle du concept de l’émancipation chez Habermas

Date de soutenance de la thèse : 26/11/2015

Résumé de la thèse :

L’objectif de ce travail est de réunir deux concepts dont il n’est pas courant de le faire communiquer : l’émancipation qui remonte aux débuts de la réflexion philosophique et dont il est le cœur actif ; et la communication qui renvoie à notre présent historique et dont il est l’emblème le plus répondu.Le projet philosophique de Habermas peut être lu en tant qu’actualisation du projet de la Théorie critique et en tant que lieu de repenser le concept de l’émancipation dans les sociétés complexes du capitalisme avancé à travers la communication. C’est dans le cadre du tournant pragmatique que Habermas reconstruit le paradigme communicationnel, ce qui permet d’articuler le tournant linguistique avec la théorie de l’action dans le cadre d’une théorie de la société. La présente recherche enquête sur l’argument philosophique de Habermas qui peut justifier la thèse que face à une colonisation de plus en plus violente du monde vécu par les impératifs systémique, il nous est encore possible d’organiser une émancipation réelle, collectif et effective. Assumant les contraintes multiformes de ce travail théorique faillible Habermas défend l’idée selon laquelle une politique délibérative fondée sur le principe de discussion (l’implication politique de la pragmatique universelle) peut être la condition de cette émancipation. La délibération active le rôle de la communication intacte et exempte de violence pour retrouver un accord rationnellement fondé, mais faillible. Tournée vers la vie concrète des hommes de la société actuelle, la délibération ira jusqu’à légitimer et même légaliser la désobéissance civile.

Directeur de thèse : Georges Navet

Contact : krissaaneb@yahoo.fr

Télécharger CV complet