Carlos PÉREZ LÓPEZ, Université du Chili

Docteur en Philosophie
Université de Paris 8 Vincennes / Saint-Denis

Contact : karlos.perez.lopez@gmail.com

 

FORMATION ACADEMIQUE 

  • Chercheur Postdoctoral en Philosophie. Fondo de Desarrollo Científico y Tecnológico (FONDECYT- CHILE). Projet nº 3150184 « L’expérience de la temporalité historique chez Walter Benjamin et Jacques Rancière : vers une lecture contemporaine à partir de la théorie historique de Reinhart Koselleck », Faculté d’Arts, Université du Chili. Santiago, Chili, 2015-2017.
  •  Docteur en Philosophie, Université de Paris 8 Vincennes/Saint-Denis, France. Thèse de Doctorat : « La grève générale comme problème philosophique. Walter Benjamin et Georges Sorel », soutenue à l’Université de Paris 8, juin 2012.
    Résumé de la thèse : Dans le croisement des pensées politiques entre Walter Benjamin (« Critique de la violence », 1921) et Georges Sorel (« Réflexions sur la violence », 1908), la grève générale se montre sous le signe de l’entente pour mener une critique de la politique. Cependant, un usage tout à fait divergent d’une même catégorie pour critiquer la violence –la notion de mythe – obscurcit le rapport des deux penseurs. Il a fallu mettre à jour l’idée de mythe chez Sorel, ainsi que l’histoire de la grève générale au XIXe siècle, pour saisir la place de cet enjeu chez le philosophe allemand. En nous rapportant aux écrits de Benjamin, nous découvrons que la référence à la grève chez Sorel fait partie d’une projection de sa pensée politique insérée dans une transformation substantielle du système philosophique kantien. Ainsi démarquée, la démarche révolutionnaire de la grève générale révèle chez Benjamin trois transformations de cette philosophie : une éthique de la lutte des classes, une critique des dogmes politiques et une nouvelle temporalité de l’histoire. La référence à ce phénomène social excède alors la simple empathie politique entre Benjamin et Sorel. La grève générale révèle alors d’autant mieux la trace historique, chez les deux penseurs, d’une expérience à la fois politique et métaphysique.

 

THEMES DE RECHERCHE 

  1. A propos de Walter Benjamin : violence politique et politique des moyens purs dans Critique de la violence ; le concept de « temps » dans la philosophie de W. Benjamin des années 1920 ; l’investigation en histoire : méthode et épistémologie dans la philosophie de W. Benjamin des années 1930 ; le concept d’histoire confronté à la philosophie de l’histoire ; vie et survie : traduction, critique et histoire ; littérature et rêves : les matières hétérodoxes de l’histoire ; Benjamin lecteur de Freud : les rêves historiques du collectif.
  2. A propos de Georges Sorel : l’idée de mythe chez Marx, selon Sorel ; Sorel et l’Anarcho-syndicalisme ; la décomposition politique du marxisme.
  3. A propos de Jacques Rancière : l’histoire et son contrat avec la modernité : narration, démocratie et science ; critique de la science historique marxiste et rupture avec Louis Althusser ; la praxis épistémologique du spectateur et l’émancipation esthétique ; le temps du prolétaire écrivain : histoire des sans part.
  4. A propos de Reinhart Koselleck : histoire sociale et histoire des concepts ; la temporalisation des concepts modernes ; l’expérience accumulé et l’horizon d’expectatives : les opérateurs metahistoriques des recherches en histoire ; les structures de répétition dans l’histoire ; faire l’histoire et écrire l’histoire : la figure de l’historien vaincu.

 

PUBLICATIONS :

  • La huelga general como problema filosófico. Walter Benjamin y Georges Sorel. Santiago : Metales Pesados, 2016.
  • Letal e incruenta. Walter Benjamin y la crítica de la violencia. (Eds.)Pablo Oyarzun, Federico Rodríguez, Carlos Pérez López . Santiago : Lom, 2017 (en presse).
  • « Violencia », dans : Glosario. Conceptos de Walter Benjamin. México D.F. : Unam, 2016.
  • “Walter Benjamin y Georges Sorel : entre el mito de la huelga general y una política de medios puros” (autor), Trans/Form/Ação, vol. 38 nº1, 2015 (enero/abril), pp. 213-238, ISSN : 0101-3173
  • “Walter Benjamin y la teleología”, Ideas y valores (articlé accepté en octubre 2016, publication prévue pour l’année 2018)

 

AUTRES ACTIVITES SCIENTIFIQUES

  • Membre du comité éditorial de la revue Anthropology and Materialism. A Journal of Social Research. Electronic ISSN 2364-0480. URL : http://am.revues.org/
  • Membre de l’équipe de recherche « Anthropological Materialism » [en ligne]. 
  • URL : http://anthropologicalmaterialism.hypotheses.org/
  • Membre du Groupe de Jeunes Chercheurs Laboratoire Tournant : Extensions de la pratique philosophique aujourd’hui.D’un pays à d’autres (France – Chili – Argentine), d’un continent à l’autre (Europe – Amériques et Caraïbes), de l’académie à ses dehors (artistiques – politiques – sociétaux). Laboratoire de Logiques Contemporaines de la Philosophie – LLCP, Université de Paris 8, France.
  • Membre du Centre d’études Périphérie Épistémologique-CEPE. Université Nationale de Rosario, Argentine.

 

Télécharger CV complet