Denis VIENNET

À la suite d’études en Université de Technologie et à l’Université de Franche-Comté, Denis VIENNET rejoint l’Université Paris 8 où il soutient en 2008 un doctorat de philosophie sur L’Esquisse du soi contemporain. Un livre issu de cette thèse est publié aux éditions L’Harmattan en 2009 sous le titre Essai sur le temps et la constitution du soi contemporain. Il y a malêtre.

Contact : denis.viennet@gmail.com

Résumé de la thèse : "Stress", "surmenage", "asthénie", "tension nerveuse", etc. , ces mots qui se multiplient désormais dans les médias sont les signes d’un problème majeur de notre civilisation, que la psychiatrie et la psychopathologie pointent de manière alarmante : l’homme contemporain est le sujet d’une souffrance, qui se généralise sous les noms de fatigue et de dépression. Au centre de ces pathologies apparaît la question du rapport du temps à soi. Assailli par les impératifs entrepreneriaux d’optimisation de la performance, sur lesquels reposent l’essor et le développement de la technoscience et de son industrie, le soi est empressé à gagner du temps. Que veulent donc dire ces pathologies du temps, qui s’accroissent dans le développement des civilisations occidentales modernes ? Qu’en est-il, dans l’ordre d’un tel monde, du travail de tous ceux qui "perdent leur temps" : artistes, penseurs, chercheurs… ? Face à la fatigue d’être soi, la question de la thérapeutique : le travail de soi sur soi, selon son tempo, dont le modèle ontique antique est le souci de soi. Ce travail que la psychanalyse a pu nommer perlaboration implique une temporalité irréductible à la diachronie de l’accélération. Elle rappelle que le soi est constitutivement et originairement ouvert à une altérité improgrammable, laquelle ne saurait se résoudre à l’équation d’un gain. Confronté à sa propre indétermination, le soi est le lieu d’une certaine dépressivité, qui est en même temps, à la condition d’un accueil inconditionnel de l’autre étranger au-dedans, la capacité par laquelle le soi se constitue, et se déploie une recherche selon son imprévisibilité, sa liberté et son temps perdu.

THÉMATIQUES DE RECHERCHE :

  • Les liens réciproques et multiples qui nouent art et existence.
  • L’art et la littérature vécus comme une santé à l’épreuve de la dépression contemporaine et du devenir-zombie des sociétés rationalisées par le calcul, le travail et les affaires.
  • Les réveils de la sensibilité et de la réflexivité suscités dans l’écoute de la part énigmatique en soi-même.
  • Pratiques spirituelles entre antiquité et présent

FORMATION :

  • Université de Technologie de Belfort-Montbéliard
  •  Université de Besançon
  • Université Paris 8

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

  • Enseignant de philosophie au lycée
  • Enseignant en art à l’Université de Franche-Comté
  • Enseignant de philosophie à l’Université de Lorraine
  • A.T.E.R. détaché au Collège Universitaire Français (CUF) de Saint-Petersbourg (2014-2017)

PUBLICATIONS

Ouvrage :

  • Il y a malêtre. Essai sur le temps et la constitution du soi contemporain, L’Harmattan/La philosophie en commun, Paris, 2009

Chapitres d’ouvrages :

Articles :

  • « Des lendemains autres (Notes sur un état d’esprit trans) », Le portiQue, n° 37 (« Améliorer l’homme ? Approche critique du « Transhumanisme » »), Metz/Strasbourg, 2ème semestre 2016
  • « Anartistique. De l’avenir de la pensée de l’art », in Philosophique 2016 (n° « La réflexion - [Notes sur Deleuze] »), Presses Universitaires de Franche-Comté / Annales Littéraires de Franche-Comté, Besançon, n° 958, mai 2016
  • « De l’urgence de résister aujourd’hui. Glose sur les fondements du Principe d’Université », Le portiQue, n° 31 « Traduire Heidegger » et « Refonder l’esthétique », Metz/Strasbourg, 1er semestre 2013
  • « À propos du sublime aujourd’hui », in Philosophique (n° « Esthétiques 2 »), Presses Universitaires de Franche-Comté / Annales Littéraires de Franche-Comté, Besançon, n° 886, avril 2011 (http://philosophique.revues.org/171)
  • « Un passage de ce qui ne passe pas : Lyotard et l’enfance de l’âme », in Passages de Jean-François Lyotard. Cahiers critiques de philosophie, Hermann, Paris, mai 2011. Actes du colloque international « Passages de Jean-François Lyotard », orgs. B. Cany, J. Poulain, PW. Prado, Université de Vincennes à St-Denis Paris 8, 14 oct. 2009
  •  « L’image : entre représentation et imprésentable, les transfigures de Duchamp et les défigures de Bacon »,in Philosophique (n° « Marx – L’image »), Presses Universitaires de Franche-Comté / Annales Littéraires de Franche-Comté, Besançon, n° 830, avril 2008 (http://philosophique.revues.org/181)
  • « Notes sur la formation à partir d’une lecture de Nietzsche », in Philosophique (n° « Nietzsche »), ibid., Besançon, n° 811, avril 2007 (http://philosophique.revues.org/121)
  • « La couleur la peinture. Sur les paradigmes de l’abstraction picturale dans l’œuvre d’Albert Ayme », in Il particolare, dir. Françoise Santon, Marseille, n° 12, 13 & 14, déc. 2005

CONFÉRENCES :

  • « Онесправедливости. Психические аспекты банального насилия в либеральных обществах /Del’injuste. Aspects psychiques de la violence banalisée en sociétés libérales », Table ronde avec participation internationale "Justification de violence : philosophie de littérature, la Russie l’Europe", org. S. Fokine, Faculté d’Art et Sciences libres de l’Université d’État de Saint-Pétersbourg / École des Hautes Études en Sciences économiques de Saint-Pétersbourg (НИУ ВШЭ), 27 avril 2017
  • « « Событие в психоанализе, философии и литературе / Sobytié - à travers psychanalyse, philosophie et littérature », in « La Nuit des Bibliothèques », Bibliothèque d’État Maïakovski à Saint-Pétersbourg, 21 avril 2017
  • « Событиевпсихоанализе, философииилитературе / Sobytié - à travers psychanalyse, philosophie et littérature », Bibliothèque d’État Maïakovski à Saint-Pétersbourg, 5 avril 2017
  • « De l’Eros et de l’autre », participation à la Table-ronde autour de la Conférence de Jean-Luc Nancy, « Dieu sans confession », Université Européenne de Saint-Pétersbourg, le 20 septembre 2016
  •  « Il est un insondable abysse entre soi et soi-même – une vie (Comment écrire ?) », in « Auto/biografia, telescopia, temporalità », XVème Symposium of the Scientific observatory of the written, oral and filmic memory and of the autobiographical patrimony, Mediapolis.Europa, in cooperation with the Biblioteca di storia moderna e contemporanea and the Instituto per I beni sonori e audiovisivi, Palazzo Antici Mattei, Roma, 21 juin 2016
  • « NUITS (Variations I, II et III) », in Soirées de Lectures philosophiques, Bibliothèque Maïakovski/Institut Français de Russie/Collège Universitaire Français, Saint-Pétersbourg, 21 avril, 14 mai, 17 juin 2016
  • « Письмои фрагмент : Барт, исследование и любовь/ L’écriture et les fragments. Roland Barthes, la recherche et l’amour », Journée d’étude pour le centenaire de Roland Barthes, « Que ferions-nous avec Roland Barthes ? », orgs. S. Fokine et S. Zenkine, Université d’État de Saint-Pétersbourg/Institut Français en Russie/Commission pour la littérature et la culture intellectuelle de la France auprès de l’Académie des sciences de Russie, Saint-Pétersbourg, 7 déc. 2015
  •  « Comment le théorème d’incomplétude de Gödel et le paradoxe de l’existence selon Wittgenstein se rencontrent-ils ? », Table Ronde « Dialogue de la philosophie et des mathématiques dans la culture contemporaine », Journée de la philosophie à Saint-Pétersbourg 2014, Département de l’Institut Steklov de Mathématiques de l’Académie Russe des Sciences, Saint-Pétersbourg, 21 nov. 2014
  • « Art and literature have no boundaries », Introduction au colloque « La Russie, l’Ouest et l’Est : le dialogue des cultures » », suivi de « La poésie à l’heure des sociétés de l’information », Université d’État de Tomsk, Russie, 28 avril 2014
  • « Comment va notre monde ? L’art et la pensée exposés au désastre », intervention-exposition à l’occasion des rendez-vous du collectif « Philosophie la passante », librairie Géronimo, Metz, 19 avril 2014
  • « L’humanité est-elle désormais obsolète ?  », colloque « Transhumanités », Université de Paris-VIII, Laboratoire Arts-H2H, 18 juin 2013
  •  « Peindre du fond de son tombeau. Albert Ayme, Van Gogh et la « haute note Jaune » », Hommage à Albert Ayme, Musée Réattu, Arles, 16 nov. 2012
  •  « L’intempestivité de l’art comme résistance au temps », colloque « L’art intempestif », org. Fortin-Tournès, Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle (Institut du monde anglophone/Censier), 9 sept. 2010
  • « Entre pathologies du temps et éthique : réflexions à partir des enjeux technoscientifiques contemporains », colloque « Les usages du vivant : enjeux des biotechnologies », Parlement des philosophes, Strasbourg, 11 oct. 2008

CRÉATIONS D’ÉVÉNEMENTS

  • Soirées de Lectures philosophiques (sur la pensée, la poésie, la littérature), en langues russe et française, Bibliothèque Maïakovski/Institut Français de Russie/Collège Universitaire Français/Université de Paris-8, Saint-Pétersbourg, 23 sept., 10 oct., 19 nov., 15 déc. 2015, 21 avril, 14 mai, 17 juin 2016
  • Première Semaine des arts, Université de Technologie de Belfort-Montbéliard, 1999

Langues pratiquées :

  • Langue russe : apprentissage depuis 2014
  • Allemand : Zertifikat Deutsch als Fremdsprache du Goethe Institut, 1998
  • Anglais : First certificate de l’Université de Cambridge, 1997
  • Pratique des langues Espagnole et Portugaise
  • Pratique des langues anciennes, Latin et Grec.

Télécharger CV complet