Marie BARDET, Espacio Ecléctico, IDAES-UNSAM, CIF-CONICET

Professeure titulaire sur une chaire de Philosophie de la danse de l’Universidad Nacional San Martin de Buenos-Aires (Argentine), Marie Bardet est docteure en Philosophie de l’Université Paris 8 et en Sciences Sociales de l’Université de Buenos-Aires.
Travaillant entre philosophie et danse, Marie Bardet développe actuellement une recherche sur « Politiques et esthétiques de l’hétérogénéité à travers les corps. Perception, action et images dans les pratiques de danse », approfondissant son travail de doctorat intitulé « Philosophie des corps en mouvement. Entre improvisation en danse et philosophie de Bergson. Étude sur l’immédiateté » dirigé par Stéphane Douailler et Horacio Gonzalez.
Elle est jeune chercheure confirmée rattachée au Laboratoire de recherche sur les Logiques Contemporaines de la Philosophie (Paris 8) et chercheure associée au groupe de recherche « Soma&Po – Somatique, Esthétique et Politique » dirigé par Isabelle Ginot au département de danse de Paris 8.
Dès le commencement de ses études Marie Bardet entrelace sa formation universitaire en philosophie contemporaine et esthétique avec l’improvisation en danse (Julyen Hamilton, Deborah Hay ...) et les techniques somatiques (Feldenkrais). La transversalité entre ces domaines de recherche est palpable dans son écriture (son premier livre publié est Penser et Mouvoir. Une rencontre entre danse et philosophie, Paris, éd. l’Harmattan, 2011, traduit en espagnol et en portugais), dans ses créations (Des-articulando, una conferencia en movimiento, Espacio Ecléctico, Buenos Aires, 2012 ; Les restes des gestes, Espacio Ecléctico, Buenos Aires, 2010 – Centro Cultural España-Cordoba, 2011) ainsi que dans son enseignement à l’université et dans les écoles d’art.
Marie Bardet enseigne en Licence dans les départements de Philosophie et de Danse, dans la formation doctorale en danse de l’Université Paris 8, dans le master en Esthétiques Contemporaines Latino-américaine de la UNDAV et dans le Doctorat en Art de la UNA, Buenos Aires. Elle enseigne également dans le cadre de séminaires de mouvements et de lectures au Théâtre San Martin de Buenos-Aires, à l’Espacio Eclectico, et à La Vitrina et Revuelo, au Chili.
Elle se dédie également à la traduction de plusieurs oeuvres philosophiques qui ont été publiées au cours de ces dernières années, et dirige actuellement la collection Petite Bibliothèque Sensible aux éditions Cactus-Buenos Aires.

Contact : bardetmarie@yahoo.fr

 

Résumé de la thèse :

La rencontre de la philosophie avec la danse, en redéfinissant un terrain théorico-pratique, permet de saisir les corporéités en jeu à un niveau sensible et à un niveau représentationnel, à travers la relation gravitaire. Les collectifs de danse qui se constituent dans les années 1960 et 1970 aux États-Unis (le Judson Dance Theatre et le Grand Union) mettent en cause la fonction-auteur entre les membres des collectifs, et opèrent une répartition du poids dans le corps et entre les corps. L’improvisation exprime singulièrement quelques-unes des multiples directions prises par cette déhiérarchisation, dans une expérience gravitaire qui permet en même temps d’en critiquer le mythe d’une authenticité à soi et de poser les termes du problème d’une composition dans l’immédiateté. En travaillant cette dernière au plus près des mouvements dansés de Julyen Hamilton, se pense un présent de l’improvisation comme attention, dans un écho saisissant avec la philosophie de la durée de Bergson. En partant de la question de la posture intuitive se développe une pensée précise et critique de l’immédiateté et d’une composition immédiate comme différenciations qualitatives, hétérogénéités et agencements. Les déplacements qu’opère l’improvisation sur les terrains du possible renouvèlent une pensée de l’actualisation et des devenirs, dans des échos deleuziens, qui travaillent le champ de la représentation, et se situent ainsi au cœur des enjeux contemporains de la philosophie entre art et politique (Deleuze, Rancière), exigeant de penser et repenser l’écart qui saisit finement la réalité d’une production et composition immédiates.

 

Bibliographie récente :

Ouvrage
  • Penser et mouvoir. Une rencontre entre danse et philosophie, ed. L’Harmattan, Paris, 2011, ISBN 978-2-296-54985-2

Articles

  • « Ce que peut une surface », in Implications Philosophiques, Mai 2016, http://www.implications-philosophiques.org/actualite/une/ce-que-peut-une-surface/

  • « l’Attention à travers le Mouvement : de la méthode Feldenkrais comme amorce d’une pensée de l’attention ». Revista Brasileira de Estudos da Presenca. : Universidad Federal do Rio Grande do Sul. 2015 vol.5 n°1. p195 - 201. issn 2237-2660

  • «  L’indétermination du Mouvement - Entretien avec Jacques Rancière  » In Rodeo. : Lyon2015 vol.B n°3. p80 - 88. issn 2259-2261.

  • «  Encuentros paradójicos entre imágenes y movimiento : La danza de Loïe Fuller y el cine  » In Boletin de Estética. : Centro de Investigaciones Filosóficas ; Programa de Estudios de Filosofía del Arte y la Literatura . 2015 vol. n°. p - . issn 2408-4417.

  • « Articulations et petites déviations entre gestes et regards. » In Tumultes. : Kimé. 2014 vol. n°42. p71 - 83. issn 1243-549X.

  • « L’improvisation en danse. » In Ligea Dossiers sur l’Art. : Ligea. 2014 vol.129 n°. p28 - 37. issn 0989-6023.

Direction de collection : 
 
Petite Bibliothèque Sensible, éditions CACTUS, Buenos-Aires
 
Une série de textes étranges et étrangers, petites déviations d’une histoire au long de laquelle la philosophie s’est déjà laissée inquiéter par des questions de sensations et de mouvements. Chacun de ces textes est publié avec un autre texte, rédigé par Marie Bardet, comme un écho, une expérience de lecture disposant une série sans autre fil que le souci de penser à partir de mouvements, de sensations, de gestes qui font sauter d’un texte à un autre, d’un siècle à un autre, d’une langue à une autre, d’une discipline à une autre.
  • DEL HÁBITO, Félix Ravaisson
  • HACER DE NUEVO : DEL HÁBITO Y SUS REARTICULACIONES, Marie Bardet
  • ANATOMÍA COMPARADA DE LOS ÁNGELES / SOBRE LA DANZA, Gustav Fechner
  • UN PENSAMIENTO CUANDO SE PONE SENSIBLE, Marie Bardet

 

Télécharger CV complet