Nestor BIDADANURE

Diplômé de L’université Paris 8 en études cinématographiques et en philosophie, Nestor Bidadanure a rédigé une thèse de doctorat de philosophie sur La culture de la paix face au populisme en Afrique en 2012.

Contact : nesbidada@hotmail.fr

 

Résumé de la thèse :

Notre thèse montre que, contrairement à l’idée bien répandue dans les médias et dans de nombreux discours politiques, la crise africaine n’est pas ethnique mais bien politique. Dans les Grands Lacs, objet central de notre étude, il n’y a pas d’ethnies au sens classique du terme car les composantes hutu et tutsi partagent la même langue, la même culture et vivent entremêlées sur un même territoire. Nous rappelons aussi que quand bien même il y aurait une différence identitaire entre ces composantes des nations rwandaises et burundaises, cela n’impliquerait pas pour autant un antagonisme entre ces deux entités ; il n’y a pas de corrélation entre la différence ethnique et le conflit à caractère ethnique. Nous montrons que la crise dans les Grands Lacs, dont le sommet fut le génocide contre les tutsi et le massacre des hutu opposés au pouvoir extrémiste, s’enracine dans le fait politique. Pour comprendre l’origine d’une vision animalisante de l’autre qu’a imposé le pouvoir colonial belge aux élites colonisées, nous revisitons le contexte idéologique de son émergence au 18ème et 19ème siècle. Nous analysons le phénomène de l’aliénation que constitue l’intériorisation par les élites postcoloniales de l’idéologie coloniale ainsi que les processus de sa reproduction radicale dans la période postcoloniale. Nous interrogeons la capacité du concept de culture de paix tel qu’il fut pensé par l’Unesco et les Nations Unis à servir d’antithèse à ce que nous appelons le populisme identitaire radical dans les Grands Lacs. Nous montrons que le concept de Culture de paix doit s’enrichir de la philosophie de l’altérité africaine « Ubuntu » pour mieux servir de contre-culture au populisme identitaire radical. Nous montrons également qu’une culture de paix ne peut être un fait dominant de la conscience des individus sans être porté par les acteurs politiques, que la possibilité de rendre hégémonique une culture de paix est inséparable de l’acte de résistance politique.

 

Formation

  • 2012 : Doctorat en Philosophie, Université Paris VIII. Thèse : « La culture de paix face au populisme en Afrique ».
  • 2012 : Diplôme d’Intelligence économique et stratégique, I.H.E.D.N.
  • 2005 : Master de Philosophie, Université Paris VIII. Mémoire : « La culture post-conflit dans la région des Grands Lacs ». 

  • 1988 : Diplôme d’Etudes Supérieures d’Université, « Audiovisuel et vie sociale » Université Paris VIII.

  • 1987 : Diplôme de l’Institut Polytechnique des Arts cinématographiques, Université Paris VIII.

 

Expérience professionnelle

2014-2018  :Directeur de communication et stratégie, Homeland Guaranty.

Depuis 1991 :

Consultant  :

  • UNESCO : Département Culture de la paix, pour l’ouverture de Maison de l’UNESCO dans les pays en conflit.
  • UNICEF : Service information communication. 

  • Union Européenne : Etude « Perspectives de sécurité dans le monde », région des Grands lacs. 


Journaliste :

  •  Collaborateur de la revue Afrique Asie. 

  •  Membre du comité de rédaction de Monitor (ACDESS). 

  •  Voyage d’études aux Etats-Unis sur la résolution des conflits (universités, médias, institutions publiques, société civile). 


Intervenant/ Invité  :


  • Conférence internationale pour la culture de paix en Afrique de l’Ouest (UNESCO / CEPS).
  • Conférence sur la résolution des conflits en Afrique (ACDESS).
  • Conférence « Dialogues politiques régionaux en Afrique centrale » (IDEA).
  • Conférence « Bilan sur la politique internationale sud- africaine, dix ans après l’apartheid » (Université du Cap),
  • Emissions sur les crises en Afrique (France Culture, RFI, France 24)

1982-1990 :
 Chargé de la communicationau bureau de l’A.N.C en France

 

Etudes et publications

  • 2014 : Essai « N’Eteignez pas la lumière », Editions Naïve. Réflexion sur l’héritage politique de Mandela.

  • 2011 : Essai « Mémoires d’avenir », Editions Naïve. Réflexions et témoignages de résistants de différents pays contre le fascisme.


Filmographie

1986 – 1996 : « Paris-Solidarité » (INA) : « Vers le jour » (Les Images d’ici) ; « Les maladies infantiles » (UNICEF) ; « Les Racines de l’espoir » (Vues d’Afrique et Télévision Canadienne).

 

Langues de travail

Français – Anglais – Kirundi / Kinyarwanda – Swahili.

 

Télécharger CV complet