Rosine Cinthia GAHE GOHOUN, Université Félix Houphouët-Boigny

Après des études de philosophie à l’Université Cocody d’Abidjan, Rosine Cinthia GAHE-GOHOUN rejoint en pleine guerre civile ivoirienne l’Université Paris 8 où elle soutient en 2008 une thèse de doctorat de philosophie en co-tutelle avec l’Université d’Abidjan sur L’idée platonicienne d’une réforme morale en politique.
Elle est actuellement Maîtresse Assistante et Responsable de la Licence au Département de philosophie de l’Université Félix Houphouët-Boigny.
Ses recherches portent sur l’éthique du lien social, les rapports de genre, le dialogue transculturel, la cosmologie.

Contact : cgrosii@yahoo.fr

Résumé de la thèse : Platon a soumis la question politique aux perspectives de mise en œuvre de réformes morales radicales. La présente thèse s’efforce, dans un premier mouvement, d’en reconstituer les éléments dans quelques dialogues platoniciens exemplairement consacrés à cette question, en s’attachant en particulier au motif du souci de l’âme. Rencontrant sur cette voie les lectures qui l’ont précédée dans l’étude et la revalorisation de ce thème, elle leur consacre son deuxième mouvement d’analyse en examinant l’appui que Michel Foucault a trouvé dans la dimension du "souci de soi" pour dépasser l’unique historicité politique d’une succession de configurations du pouvoir, ainsi que le mouvement ascendant du "soin de l’âme" par lequel l’exigence d’une vraie politique pouvait continuer de résister pour Jan Patočka à la déchéance des régimes temporels. Ces deux reprises explicites des puissances politiques du souci et du soin éthiques sont alors confrontées, d’un côté à la querelle introduite par Léo Strauss au sujet des contributions concurrentielles de la philosophie et de la poésie au bien politique, d’un autre côté aux évaluations de la politique que Max Weber proposait d’opérer à partir de la distinction entre une éthique de la responsabilité et une éthique de la conviction. Un dernier mouvement de la thèse discute le problème politique des Etats d’Afrique subsaharienne en suggérant d’identifier la puissance éthique de renouvellement du politique, dont Platon avait fixé le lieu dans un savoir conçu moins comme connaissance des choses que de soi-même et finalement comme porteur d’une conduite vertueuse parce que permettant la distinction des choses appartenant à soi, aux autres et à la cité, à la force de loi contenue dans les Etats de droit.

RECHERCHE :

  • Membre de la cellule d’études et de recherches sur la philosophie et la société (CERPHIS) du département de philosophie de l’Université Cocody (Abidjan)
  • Membre de l’association ivoirienne des professeurs de philosophie (AIPP)
  • Membre de l’assocation internationale des femmes leaders
  • Membre du réseau international des "Femmes Philosophes" de l’UNESCO
  • Membre du réseau de chercheurs "L’état de droit saisi par la philosophie" de l’Agence universitaire de la francophonie (2004-2006)

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE :

  • 2016 : membre du comité d’organisation du Colloque International « Politiques de la dignité » à l’Université Félix Houphouët-Boigny. Chargée de la communication et de la stratégie de promotion de l’évènement
  • 2014 : Membre du comité d’organisation du Colloque hommage au Professeur Niamkey Koffi Robert. Chargée de la communication et de la stratégie de promotion de l’évènement
  • 2010-2013 : chargée de stratégies de communication et de stratégies événementielles dans une Agence de communication
  • 2012 : organisatrice des Journées Nationales de la Qualité édition 2012 pour le compte de l’Association des Qualiticiens Diplômés de Côte d’Ivoire (AQDCI) à la salle de Conférence du Ministère des Affaires étrangères
  • 2011 : Présidente du Jury BTS (Brevet Technique Supérieur) au Groupe scolaire Tanon Namanko
  • 2010 : Membre du Comité d’organisation de la Journée mondiale de la philosophie. Chargée de la communication et de la stratégie de promotion de l’événement
  • 2010 : Présidente du Jury BTS (Brevet Technique Supérieur) au Lycée professionnel La Fontaine
  • 2009 : Superviseur BTS (Brevet Technique Supérieur) au Lycée moderne La Colombe (Marcory)
  • 2008-2010 : Chercheure à l’EHESS

COMMUNICATIONS ET PARTICIPATIONS À DES TABLES-RONDES

  • mai 2016 : Table-ronde "Religion et société", Association ivoirienne des professeurs de philosophie, Jacqueville
  • décembre 2015 : Table-ronde « Contributions des Lettres, Arts et Sciences humaines au développement national », ASCAD, Ecole Normale Supérieure d’Abidjan
  • octobre 2015 : communication "Ouverture : nécessité pour un jeune d’aller faire des études à l’étranger. Le cas de la Chine", Congrès International des Jeunesses d’Afriques avec la Chine (CONIJAC) au CERAP (Abidjan)
  • octobre 2015 : conférence "La place de la philosophie dans le développement d’une nation", devant la promotion de Licence « Bilé Diéméléou » du Département de Philosophie de l’Université Félix Houphouët –Boigny.
  • décembre 2012 : conférence « Les valeurs culturelles dans l’édification d’une nation : le cas de la Chine », Congrès International des Jeunesses d’Afrique avec la Chine (CONIJAC) au CERAP (Abidjan)
  • janvier 2010 : Table-ronde au sein du Colloque en hommage au professeur Dibi à l’Université catholique d’Abidjan (UCAO).

PUBLICATIONS

  • 2015 : « La cosmogonie dans le Timée de Platon, projection contemporaine d’un monde globalisé » in Les expressions de l’extériorité.
  • 2015 : « La sorcellerie n’existe pas de Thiémélé Boa Ramsès. Pour une rationalité critique »
  • 2012 : « Une affaire de matelas, une affaire d’honneur » in 17 boulevard Jourdan. Anthologie.
  • 2011 : « La résistance au temps. Analyse patockienne du soin de l’âme ».
  • 2010 : « Une culture du dialogue pour le dialogue des cultures ».
  • 2010 : « La relation maître-disciple, une condition d’acquisition du savoir ».

Télécharger CV complet