Valérie PEREZ, Université de La Rochelle

Valérie Perez a soutenu à l’Université Paris 8, le 9 octobre 2015, une thèse de philosophie dirigée par Mme Laurence Cornu sur Vérité et gouvernementalité dans Émile ou de l’éducation. Les enjeux d’une lecture de Rousseau à l’épreuve de Foucault et Deleuze.
Elle est actuellement PRAG de Lettres modernes à l’Université de La Rochelle.

Contact : valerie.perez@univ-lr.fr

 

Résumé de la thèse :

Ce travail parie sur la possibilité de reposer les problèmes éducatifs de Rous-seau à la lumière de certains concepts de la philosophie française contempo-raine. Ainsi, en partant des analyses de Foucault, l’on ne peut manquer d’être frappé par la figure du gouverneur dans Émile ou de l’éducation qui apparaît, stricto sensu, comme la condition de l’émergence de la vérité de la nature, de la vérité de ce qui convient aux hommes, de la vérité de ce que doit être leur éducation. Mais en quel sens peut-on dire que, dans l’Émile, l’éducation est une manifestation de la vérité ? Le problème de la vérité et du pouvoir est an-cien. Michel Foucault le qualifie de lieu commun depuis la pensée politique du XVIIe siècle. Dans ses cours au Collège de France publiés en 2012 sous le titre Le gouvernement des vivants, il s’est efforcé « d’élaborer la notion de gouvernement par la vérité » en étudiant notamment la tragédie d’Œdipe qui lui permet de poser le problème de la conjonction entre le pouvoir et le savoir, entre le gouvernement et la vérité que l’on sait. Le problème du gouvernement de l’enfance peut également être éclairé par le concept deleuzien de devenir. Le devenir a quelque chose à nous dire sur l’enfance, sur l’émancipation de l’individu et sur le projet d’une éducation tout au long de sa vie.

 

THÈMES DE RECHERCHE :

  • Philosophie de l’éducation - Problématiques de la gouvernementalité et de la vérité - Littérature et philosophie du dix-huitième siècle

ACTIVITÉS SCIENTIFIQUES :

  • Membre du groupe de recherches « La Bible de Rétif de La Bretonne », coordination Nicolas Brucker ; Littérature et philosophie du siècle des Lumières ; université de Metz
  • Membre de la SOFPHIED (Société francophone de philosophie de l’éducation).

PUBLICATIONS :

  • À venir, Communication à la Biennale de l’éducation, Paris, CNAM, juin-juillet 2015 - Communication acceptée « Coopérer pour enseigner : analyse d’un dispositif pédagogique autour des Essais de Montaigne ».
  • Juin 2015, « L’égalité et ses discours au prisme de Dewey », communication au Colloque de la SOFPHIED, 18-19 juin 2015, ESPE de Strasbourg, « Sens, usages, pertinence de l’idée de valeur en éducation » .
  • Octobre 2014 : « La relation à l’autre dans Monsieur Nicolas : une lecture paulienne », Revue des Études rétiviennes, n° 46, décembre 2014.
  • Juin 2014 : « " Le référent de l’expression " : La littérature en exercice  », in Le Télémaque, "L’éducation en exercice(s)", 2014/1 n° 45, p. 83-93.
  • Mars 2014 : « La publication d’Émile ou de l’éducation dans la correspondance de Rousseau de 1762 », In Rousseau en toutes lettres, sous la direction d’E. Francalanza, Presses universitaires de Rennes, p. 117-132.
  • Octobre 2013 : « Le jeu agonistique de la parole : Diderot et le parler vrai  » - Colloque international 4 et 5 octobre 2013 - Mulhouse « Diderot et l’Antiquité classique » (à paraître en 2015 aux éditions Honoré Champion). 
  • Novembre 2013 : « Le philosophe, le gouverneur et l’enfant : trois figures du temps stoïcien dans Émile ou de l’éducation » in L’Émile de Rousseau : regards d’aujourd’hui, sous la direction de A.-M. Drouin-Hans, M. Fabre, D. Kambouchner et A. Vergnioux, Paris, Hermann, collection « Colloque de Cerisy », 2013, p. 273-282. Colloque à Cerisy organisé par la SOFPHIED.
  • Juillet 2013, « La parrêsia et les rituels de véridiction dans The West Wing  » Philoséries 5-6 juillet 2013, Paris Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne - UFR de Philosophie EA PhiCo Philosophies contemporaines - EXeCO Expérience et Connaissance. (recueil des actes à paraître).
  • Mars 2013 : « Diderot, épistolier parrèsiaste ? La correspondance comme pratique du dire-vrai sur soi-même » - Colloque international Lire la Correspondance de Diderot, 21, 22, 23 mars 2013, université Toulouse II Le Mirail par PLH (Patrimoine, littérature, histoire) et en collaboration avec l’AIRE. (recueil des actes à paraître).
  • Septembre 2012 : « Les rêveries stoïciennes de Rousseau » : Lire les Rêveries au prisme du De tranquillitate animi de Sénèque » - Colloque « Du bon usage de Rousseau », Dublin, Trinity College, 13 septembre 2012.
  • Janvier 2011 « Rousseau lecteur de Cicéron », colloque Rousseau et la Méditerranée, Université de Nice. Actes du Colloque "Rousseau et la Méditerranée", dir. Jacques Domenech, Université de Nice Sophia -Antipolis, en janvier 2011 : "La Méditerranée, horizon du discours de Jean-Jacques Rousseau" aux éditions Thyrse (CTEL). (recueil des actes à paraître).
  • Janvier 2010 : « Temps et éducation dans Émile ou de l’éducation de JJ Rousseau », Colloque Time and Space, British Society for Eighteenth-Century Studies, Oxford. 
  • Janvier 2010 : « Peut-on donner raison au réel ? » Conférence sur Clément Rosset. Université de Poitiers. 
  • 2005 : « Eléments de pédagogie différenciée : lire et écrire avec les contes », publié dans Pleins feux sur les dragons, cdrom édition scérén, CRDP Lorraine et Moselle. 
  • Juin 2004 : Conférence à l’IUFM de Wallis et Futuna, « Le Papalagi, mythes et réalités : réflexions sur le voyage en Polynésie (Diderot, Bougainville, Erich Scheurmann) ». 
  • Septembre 2002 : Communication de littérature comparée dans le cadre du colloque ’In-Yer-Face theatre ? ’International Conference September 6-7, 2002. Titre de ma communication : « Frazzle it out » : Voices of cruelty in Sarah Kane’s Cleansed and Antonin Artaud’s theories. University of Bristol.
  • Janvier 2002 : « Le théâtre de la cruauté dans l’œuvre de Samuel Beckett et d’Antonin Artaud », Communication dans le cadre du colloque « Beckett and modern theatre » organisé à l’université de Westminster (Londres). 

 

Télécharger CV complet