Zana STEFANOVIC

Discipline : Philosophie

Sujet de thèse : L’éthique, ou comment s’orienter dans l’existence

Date de soutenance de la thèse : 07.12.2016

Résumé de la thèse :

L’enjeu de notre thèse est le développement de certains principes éthiques absolument valables permettant à tout homme de s’orienter clairement dans l’existence, et à toute collectivité humaine de s’organiser de la manière la plus juste et la plus égalitaire possible. Pour faire ceci, nous nous appuyons sur l’ontologie factuale, développée par Quentin Meillassoux. Plus précisément, nous nous appuyons notamment sur sa démonstration de la nécessité absolue de la contingence et nous en dérivons les implications éthiques dont la validité absolue est ainsi également démontrée.
La démonstration des principes éthiques absolus et leur application aux données empiriques du monde existant nous permettent ensuite de déterminer clairement les règles justes (concernant, notamment, la production et la distribution des biens), que devrait respecter toute collectivité dans le monde existant. La détermination de ces règles nous permet de conclure que la forme la plus juste de la société, dans notre monde, serait un Etat communiste mondial dont les règles de production et de distribution des biens ne différeraient pas beaucoup des règles des Etats communistes du 20ème siècle. Nous montrons qu’il y a plusieurs différences majeures entre ces deux formes d’Etats communistes, et notamment la suivante : les principes fondamentaux de l’Etat communiste sont maintenant pour la première fois clairement démontrées et deviennent ainsi compréhensibles par tous. Par conséquent, leur légitimation n’a plus aucun besoin de l’idolâtrie aveugle d’un quelconque Chef ou d’un Parti, supposés être au-dessus de notre claire compréhension.

Directeur/trice(s) de recherche : Patrice Vermeren et Alain Badiou

Contact :

Télécharger CV complet