Colloque international. Hétéronomies de la justice : exils et utopies 03-06.11.2015

 

HÉTÉRONOMIES DE LA JUSTICE : EXILS ET UTOPIES

Colloque international

Instituto de Investigaciones Filológicas UNAM, Coyoacán, Mexico - Vendredi 30 octobre 12h30-14h30, aula 5, mardi 3 - vendredi 6 novembre, aula magna.

Organisé par l’axe de recherches « Hétérogénéité des mondes et logiques de l’émancipation » du LLCP EA 4008, le programme « Hétéronomies de la justice : exils et utopies » PAPIIT IN401215 coordonné par Silva Rabinovich, le séminaire « Mémoire, résistance et justice dans le Mexique actuel » PII2014-IIUACM coordonné par Pilar Calveiro (UACM, UNAM IIFL et CEEIICH UABJ), l’atelier-laboratoire de l’IDEFI-CréaTIC "De la dictature à la démoncratie : travail d’archive" coordonné par Stéphane Douailler et Françoise Simasotchi (Paris 8)

 

Vendredi 30 octobre – IIFL UNAM salle 5

12h30-14h30 : Réunion annuelle des séminaires « Hétéronomies de la justice : exils et utopies » PAPIIT IN401215 coordonné par Silva Rabinovich, et « Mémoire, résistance et justice dans le Mexique actuel » PII2014-IIUACM coordonné par Pilar Calveiro (UACM, UNAM IIFL et CEEIICH UABJ),

 

Samedi 31 octobre

13h30 : Repas et visite aux autels de la fête des morts de l’Université Nationale de Mexico

 

Dimanche 1 novembre

12h : Broderies à Coyoacan avec le collectif "fuentes rojas" (fontaines rouges)

Visite aux Musées Trotski et Frida Kahlo

 

Lundi 2 novembre

7h : Visite à Teotihuacan

 

Mardi 3 novembre : L’hétéronomie en actes

10h : Séance d’ouverture avec Alberto Vital (IIFL) et Wendy Philips (Séminaire d’Herméneutique de l’IIFL)

10h30 - 12h50 – L’hétéronomie en actes, Entretien avec les membres de la Red de Enlaces Nacionales, familles en quête de disparus, coordonné par Silva Rabinovich (IIFL UNAM)

13h15 - Sortie à Mixquic à travers les chinampas (îles artificielles précolombiennes) avec Edgar Linares Dominguez

 

Mercredi 4 novembre : Langue et exil et Les yeux de la justice

10h-11h50 : Ana Maria Martinez de la Escalera (UNAM), "Langue et exil" - Circe Rodriguez (UNAM), "L’exilé comme figure de l’exclusion" - Lourde Jauregui (UNAM), "Regina Jose Galindo : L’exil dans le corps, les pas de l’injustice" - Lisette Silva (UNAM), "La langue qui manque. L’Ecole de Francfort et son exil à l’époque de l’Allemagne nazie". Coordination : Marie de la Luz Tafoya Solis (UNAM)

12h-14h : Carmen Rivera Parra (Universidade Federaldo Rio Grande do Norte et Paris 8), "La formation du point de vue des autres : Sontag, Woolf et la mobilisation politique - Julieta Lizaola (UNAM), "Le Mexique, lieu des yeux fermés"- Stéphane Douailler (Paris 8), "La construction de l’innocence". Coordination:Hugo Cesar Vasquez Morales (UNAM)

15h : Musée Anahuacalli

 

Jeudi 5 novembre : Exil domiciliaire - Utopies hétéronomes - Utopistes et/ou exilés

10h-11h50 : Hugo Cesar Vasquez Morales (UNAM), "Comment la traduction est devenue éthique : à propos de l’émigration" - Shadi Roana (UNAM), "Ennemis chez nous, les Maures en Espagne et les Palestiniens en Israël" - Bernardo Cortes (UNAM), "Messianisme établi et messianisme instable" - Silvana Rabinovich (UNAM), « Hétéronomies darwichiennes ». Coordination Rafael Mondragon (UNAM)

12h-13h : Court-métrage « Étrange rumeur de la terre lorsqu’on ouvre un sillon » de Juan Manuel Sepulveda (directeur, Fraga Cine avec le soutien du CUEC-UNAM). Coordination Silva Rabinovich

15h-16h50 : Sara Sutton (UIA-UAM-X), « Affection, trace et responsabilité » - Alexis Millan (UNAM), « Auto-gouvernement en tant que non-lieu de l’éthique » - Danivir Kent (UNAM), « Un battement d’ailes qui répète les gestes d’adieu au monde afin que la mort ne dise ni la première ni la dernière parole. Ouverture du temps en tant que possibilité de la justice d’après le regard poétique d’Edmond Jabes » - Manuel Lavaniegos (UNAM), « Paradoxes de la « faible force » : hétéronomies, messianisme et mysticisme ». Coordination Jorge Alberto Rodriguez Martinez (UNAM)

17h-18h50 : Rafael Mondragon (UNAM), « Géographies libertaires et soin de la nature » - Rita Guidarelli (UNAM), « Dans un terrain de jeu. Réflexion sur enfance et utopie d’après Walter Benjamin » - Renato Huarte (UNAM), « L’éducation utopique de Martin Buber » - Georges Navet (Paris 8), « Deux exilés, Leroux et Quinet ». Coordination Gabriela Macedo Osorio (UNAM)

 

Vendredi 6 novembre : Utopie, que fais-je avec toi maintenant ? – L’espoir des sans espoir – Car l’amour est fort comme la mort.

10h-11h50 : Maria de la Luz Tafoya Solis (UNAM), « Pepe Mujica : préserver la vie en tant qu’utopie concrète » - Satya Chatillon (UNAM), « Et après, quoi faire ? Organisation de l’autre politique zapatiste » - Maria Kakogianni (Paris 8), « Antigone avec Marcos : justice, paroles et guerre civile » - Amal Eqeiq (Williams College), « Féminisme indigène et modèles d’utopie alternative ». Coordination Rita Guidarelli (UNAM)

12h-13h50 : Jean Robert, « Adieu aux outils : Ivan Illitch et la fin de l’ère instrumentale » - Gabriela Macedo (UNAM), « Le décalage prométhéen et la honte prométhéenne en tant que moyens d’expression de la nature contingente de l’être humain selon Günther Anders » - Jorge Rodriguez Martinez (UNAM), « Eschatologie vide et justice hétéronome : un parcours dans la Colonie pénitentiaire avec Walter Benjamin » - Pilar Calveiro (UACM), « La peur en tant qu’élément de la gouvernementalité néolibérale ».

14h : Clôture

Coordonnée par Silvana Rabinovich

 

Programme du colloque