Conférence. Lucie K. Mercier : La « dramaturgie » de la critique de Fanon : race, noirceur et discours philosophique. 31.03.2022

31 Mars 2022 / 17h00 – 19h00
La « dramaturgie » de la critique de Fanon : race, noirceur et discours philosophique
3335 Dwinelle Hall, UC Berkeley
 
Lucie K. Mercier, Chercheuse postdoctorale en philosophie, Visiting Fellow au Département de philosophie de l’Université Paris 8 et au Programme de théorie critique, UC Berkeley
 
Mon point de départ est le problème suivant : alors que les travaux de Frantz Fanon sont devenus centraux dans ce qui pourrait être compris comme la critique de la race, les concepts contemporains de race ne coïncident pas, de manière univoque, avec l’objet de la critique de Fanon. Des interprétations philosophiques concurrentes d’un tel objet (présent-absent) en sont venues à définir des tendances largement différentes, sinon fortement opposées, au sein du champ critique contemporain, cristallisant des dissensions théoriques, disciplinaires et géographiques d’importance croissante. Explicitement ou implicitement, la plupart des interprétations de l’intervention philosophique de Fanon dépendent d’une certaine conception des relations entre le concept de race, l’eurocentrisme et (l’histoire de) la philosophie. Ma suggestion est que, si l’objet de la critique de Fanon doit être clarifié, ce n’est qu’en exposant un tel arrière-plan.
Dans cet article, je reviens sur l’un des sites les plus houleux des débats contemporains sur Fanon : la question du statut ontologique de la « Noirceur » dans Peaux noires, masques blancs. Je soutiendrai qu’une lecture dramaturgique de la critique de Fanon éclaire cette question sous un angle original. La « dramaturgie » ne vise pas seulement à saisir l’attrait de Fanon pour différentes formes de « drama » [ drames ] – à travers le théâtre, la sociothérapie, l’existence et l’histoire – mais aussi à récupérer, surtout, la dramaturgie de sa critique : comment Fanon a mis en scène son intervention critique en élaborant une forme originale de – ce que je propose de discuter sous le titre d’ – « adresse philosophique ».
 
Lucie K. Mercier est Chercheuse Postdoctorale en Philosophie, Visiting Fellow au Département de Philosophie de l’Université de Paris 8 et au Programme de Théorie Critique, UC Berkeley (2020-22). Elle a précédemment été chargée de cours et chercheuse postdoctorale au Centre de recherche en philosophie européenne moderne (CRMEP) de l’Université de Kingston, à Londres, où elle a obtenu son doctorat en philosophie en 2015. Ses recherches portent sur la manière dont les questions de race et de colonialité interférent avec les concepts, les modèles et les prérogatives de la philosophie post-kantienne. Elle est membre du collectif éditorial Radical Philosophy.
 
Présenté par le Programme de théorie critique et coparrainé par le Département de rhétorique et le Consortium international des programmes de théorie critique.