Inés MOLINA NAVEA

Discipline : Philosophie

Titre de la thèse : Nature photographique. La représentation du sauvage dans les limites du concept d’imitation de Gabriel Tarde

Année de soutenance de la thèse : 2020

Contact : contacto@inesmolinanavea.cl

 


 

Inés Molina Mavea est docteure de philosophie de l’Université Paris 8 et de l’Université du Chili. Sa thèse, soutenue en 2020 portait sur le sujet Nature photographique. La représentation du sauvage dans les limites du concept d’imitation de Gabriel Tarde.
Également artiste, ses recherches actuelles portent sur la mimèsis. Elle est lauréate en 2021 du programme de résidences de l’Institut français à la Cité internationale des Arts.

Site personnel : http://inesmolinanavea.cl

Résumé de la thèse : La recherche porte sur les rapports entre la représentation du sauvage et les définitions de la photographie. La thèse affirme qu’il existe une relation entre ces objets en dehors des photographies anthropologiques, c’est-à-dire en dehors de l’aspect matériel, concret, de l’image. On peut résumer l’argument comme suit : dès lors que la photographie transforme la pensée sur l’imitation, elle devient un processus psychique inconscient qui, exemplifié dans le sauvage, est considéré comme une condition naturelle de l’individu, ce qui, finalement, transforme la pensée sur la photographie elle-même. On a suivi ce parcours à travers trois scénarios : 1. la critique d’art du 19e siècle, où, d’une part, l’imitation et la photographie sont identifiées comme étant une seule et même chose, et où, d’autre part, le sauvage devient une métaphore de la condition de l’artiste à partir de l’invention de la photographie ; 2. le projet sociologique de Gabriel Tarde, où la photographie est la métaphore d’un procédé inconscient, à savoir l’imitation, dont la réalité anthropologique a été donnée par le sauvage ; 3. l’esthétique photographique de R. Barthes et W. Benjamin, où le sauvage abandonne l’altérité de l’homme pour devenir l’altérité du langage. En effet, celui-ci ne se configure plus comme la métaphore de la situation de l’artiste, mais comme l’altérité du langage. Bref : le sauvage est « l’autre » de la langue. Mais cette apparition devient inséparable de la déclaration de sa disparition en tant qu’homme. Si Benjamin et Barthes se rencontrent dans leur « désir de devenir sauvage », c’est parce que la photographie montre que, en tant qu’homme, le sauvage a disparu, même si, à vrai dire, il n’a jamais existé.

Formation :

  • 2015-2020 Doctorat de Philosophie, Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis et Universidad de Chile
  • 2013 Doctorante en Philosophie, mention Esthétique et Théorie de l’Art (Doctora (©) en Filosofía, mención Estética y Teoría del Arte, Universidad de Chile
  • 2011 Master en Arts (Magíster en Artes), Pontifica Universidad Católica de Chile
  • 2007 Maîtrise en Arts et nouvelles technologies (Postítulo en Artes y nuevas tecnologías), Universidad de Chile
  • 2006 Diplôme [du I.U.T.] en Postproduction en vidéo numérique (Diploma de postproducción en video digital)
  • 2005 Licence en Arts, mention Arts plastiques (Licenciada en Artes con mención en Artes Plásticas), Universidad de Chili

Publications de recherche :

  • 2016 « Tres Negras Gracias [Trois noires grâces] », en Racismo en Chile. La piel como marca de la inmigración, María Emilia Tijoux (Éd.), Santiago du Chili : Editorial Universitaria, 2016, pp. 213-225.
  • 2015 « La balada del Oeste [La ballade de l’Ouest] », Rufián, ans 5, numéro 24 : Volver a decir la imagen. Negativo de una frase imposible en positivo, Santiago du Chili, pp. 47-53.
  • 2014 « Sobre la vida de Juana [Sur la vie de Juana] », Rufián, ans 4, numéro 12 : Rufianas, lo personal es político, Santiago du Chili, pp. 86-91.
  • 2013 « Cuerpos que importan » (Ces corps qui comptent), Mujeres, Historia e Identidades, Serie Sociedad, Cultura y Género, ans 13, vol 4, CIEG de Universidad de Valparaíso, pp. 27-49.

Prix et bourses :

  • 2016 Boursière du Gouvernement Français pour le Programme Claude Gay, Chili-France
  • 2014 Prix du Festival International du Photographie à Valparaíso (FIFV) et Galerie d’art Ekho, Chili
  • 2014 Bourses nationales pour la création artistique FONDART, Chili
  • 2014 Prix d’acquisition Contemporarte. Proyecto Atalaya, Espagne
  • 2013 Bourse d’études doctorales CONICYT, Chili
  • 2013 Aesthetica Art Prize 2013, UK
  • 2012 Prix du Festival International de Photographie Lima Photo, Pérou
  • 2011 Bourses nationales pour la création artistique FONDART, Chili
  • 2007 Bourses nationales pour la création audiovisuelle CNCA, Chili
  • 2007 Bourses nationales pour la formation artistique FONDART, Chili

Expositions :

Expositions personnelles

  • 2013 541 días (541 jours) Balmaceda Arte Joven, Chili
  • 2011 Cuerpos que importan (Ces corps qui comptent) Museo de la Solidaridad Salvador Allende,
  • Chili

Expositions collectives

  • 2016 Álbum de Chile, Retrato de una nación. Centro Cultural Palacio la Moneda, Chili
  • 2014 Territorios Fronterizos, M100, Chili
  • 2014 Levedades insostenibles. PHEED. eu, Espagne
  • 2014 Aesthetica Art Prize, York St Mary’s, UK
  • 2014 NODOS/Relaciones de Identidad, Festival de las Artes ARC, Chili
  • 2013 II Antología de Fotografía Joven, Museo de Arte Contemporáneo, Chili
  • 2013 Sangre en el ojo, Parque Cultural de Valparaíso, Chili
  • 2013 Portugal 517, Hangar Nekoe, Chili
  • 2013 Estallidos/Territorio - Cuerpo/Conflicto, Museo de Arte Contemporáneo, Chili
  • 2013 Flatlanders & Surface Dwellers. 516 ARTS, USA
  • 2013 Humo Blanco/Pan Batido, Festival de las Artes, Chili
  • 2013 PHEED.EU en Berliner-Liste, Allemagne
  • 2012 Ficción/Afección, Fotografía Contemporánea Chilena, Centro Cultural Kavlin, Uruguay
  • 2012 Lima Photo, Centro de la imagen, Pérou
  • 2011 Siempre el mismo, siempre el otro : una lectura sobre resistencias, CTa Capital,
  • Argentine
  • 2011 V Mulier Mulieris, del Museo de la Universidad de Alicante, Espagne

Télécharger CV ccomplet