Séminaire. À quelles conditions peut exister un contre-courant réel s’opposant de façon affirmative à la désorientation actuelle ? 2022-2023

Alain BADIOU
« À quelles conditions peut exister un contre-courant réel s’opposant de façon affirmative à la désorientation actuelle ? »
 
Séminaire 2022-2023
 
Théâtre de la Commune — CDN Aubervilliers
2 rue Édouard Poisson 93300 Aubervilliers
Métro Aubervilliers-Pantin-Quatre Chemins (Ligne 7)
 

 
Lundis soirs de 20h à 22h
17 octobre 2022, 14 novembre 2022, 5 décembre 2022, 16 janvier 2023, 13 février 2023, 8 mars 2023, 17 avril 2023, 15 mai 2023, 12 juin 2023
 
 
Descriptif provisoire (13/06/2022) : Comment parvenir à proposer, en temps de désorientation mondiale, une orientation politique en pensée et en acte, qui ne soit ni interne aux règles dominantes aujourd’hui, comme par exemple les élections, ni réduites à des actions localisées de type colère collective, une orientation en somme, dont la valeur soit stratégique, bien que totalement opposée, incompatible, avec le capitalisme mondialisé, mais aussi opposée à l’idéologie entièrement fallacieuse qui prétend lire le monde, à travers l’opposition entre la bonne démocratie, occidentale, et le mauvais totalitarisme, opposition qui en réalité, n’est qu’une préparation idéologique de la prochaine guerre mondiale dont à mon sens nous vivons actuellement les prémisses. Ce n’est pas encore la guerre, et j’aurais l’occasion, l’année prochaine, de démontrer que la conjoncture désorientée d’aujourd’hui est comparable à celle qui à la fin du XIVIIe siècle a fini par conduire à la guerre de 14. La guerre à venir sera différente, en vérité de la guerre de 40, de la dernière guerre, parce que la guerre de 40 avait un fort coefficient idéologique, c’est à dire qu’il y avait une coalition malgré tout antifasciste incluant ou rassemblant les démocraties occidentales et l’Union soviétique, malgré tout une sorte de régime de valeur de cette guerre de 40. La guerre de 14 est une guerre de gangsters, tous symétriques. Il s’agît d’une dispute pour l’hégémonie mondiale, notamment des expéditions coloniales, du pillage du monde, et la troisième guerre qui se prépare sera une guerre de ce même type, c’est-à-dire pour décider qui conserve, dans le capitalisme cette fois mondialisé, en réalité le pôle de direction commerciale, financière, et militaire. Je voudrais ajouter sur ce point qu’on a déjà eu des prémisses de guerre dans cette région, au moment du dépeçage de la Yougoslavie. C’est un peu un épisode oublié, mais il faut le mettre en perspective avec l’affaire Ukrainienne. En réalité, dans cette Europe centrale se joue la question de l’hégémonie capitaliste à l’échelle planétaire, et tout ça était finalement une sorte d’introduction à ce qui sera probablement l’affrontement principal, à savoir celui des Etats-Unis et de la Chine.
Voilà donc le propos qui animera le séminaire de l’année prochaine, qui sera au fond orienté par l’idée de comment, une fois qu’on a appréhendé cette conjoncture, qu’on a vu que c’était là les possibles réels, définir une orientation, de façon décisive si possible, s’opposerait à cette fatalité, c’est à dire d’empêcher, ou de rendre impossible la figure de guerre mondiale qui est actuellement en train d’animer la situation mondiale, c’est à dire en fait le capitalisme mondialisé.
 

 
Site du Théâtre de la Commune – CDN Aubervilliers
https://www.lacommune-aubervilliers.fr/

Retrouvez chaque séance sur la chaîne Youtube du CDN : https://cutt.ly/ZRG30Wu