Séminaire permanent Foucault à Paris 8. Biopolitique plurielle (II). 2ème semestre 2022-2023

2022-23 | Semestre 2
Séminaire permanent « Foucault à Paris 8 »
 
Biopolitique plurielle (II)
sous la direction d’Andrea ANGELINI, Orazio IRRERA, Benedetta PIAZZESI
Vendredi 12h-15h | Bâtiment A, Salle A028
 

 
Séminaire organisé dans le cadre des activités pédagogiques et de recherche du Département de Philosophie de l’Université de Paris 8, du LLCP (EA, 4008), du séminaire permanent « Foucault à Paris 8 ». Activité soutenue par le Centre Michel Foucault et la revue materiali foucaultiani.
 
Dans le prolongement des séminaires des années précédentes il sera question de replacer la prise en charge de la vie propre à la biopolitique, telle que Michel Foucault l’a envisagée, dans un domaine plus large que celui de l’espèce humaine, à savoir celui d’un environnement et d’une biosphère incluant d’autres espèces vivantes (animales, végétales, etc.). Il s’agira de remettre en question le privilège anthropologique en vertu duquel l’espèce humaine serait la cible principale d’un ensemble de technologies politiques de régulation visant à en majorer et en protéger la vie, alors que les autres espèces vivantes ne constitueraient qu’un simple moyen pour mieux assurer cette biopolitique (mésopolitique). Par ce biais, la notion de biopolitique sera à la fois élargie et pluralisée dans la mesure où elle résultera d’un enchevêtrement de différentes stratégies de prise en charge des vivants selon l’espèce – ou les espèces – qu’il faut manipuler et protéger en vue de leur exploitation dans le cadre du devenir-monde du capitalisme intensifié par l’expansion globale du colonialisme. Sous cet angle, seront abordés les enjeux conceptuels, historiques et politiques sur la nature, la vie, l’environnement qui délimitent l’écologie politique et les luttes pour la répartition des ressources environnementales. Nous nous focaliserons même sur les risques qui menacent l’écosystème ou la biosphère (changements climatiques, biodiversité, épidémies/pandémies, désastres nucléaires, etc.) qui engagent une série de technologies biopolitiques différentielles selon l’espèce ciblée, en posant ainsi des problèmes concernant leurs dynamiques à l’intérieur d’une pluralité de conjonctures historiques et géographiques spécifiques.
 
 
Programme
 
 
27 janvier 2023
Julien PALLOTTA (Red Iberoamericana de Filosofia Politica)
Une internationale cosmopolitique est-elle possible ?
Réflexions sur l’équivocité de l’idée cosmopolitique aujourd’hui
 
17 février 2023
Présentation du livre de Mohamed AMER MEZIANE (Université de Columbia, États-Unis), Les empires sous la terre. Histoire écologique et raciale de la sécularisation, Paris, La Découverte, 2022. En présence de l’auteur et de Clemens ZOBEL (Université Paris 8, CRESPPA-Labtop) ; Fatiha TALAHITE (CNRS, CRESPPA-GTM) ; Malek BOUYAHIA (Université Paris 8, CRESPPA-GTM) ; Orazio IRRERA (Université Paris 8, LLCP). Séance organisée avec le CRESPPA (UMR 7217).
 
24 février 2023
Benedetta PIAZZESI (EHESS, Centre de Recherches Historique)
De l’histoire des animaux à la généalogie des dispositifs zootechniques.
Débats historiographiques et philosophiques
 
10 mars 2023
Arlette GAUTIER (Université de Bretagne Occidentale, LABERS)
Des biopolitiques esclavagistes aux biopolitiques contemporaines
 
24 mars 2023
Judith BASTIE (Université Paris Cité, LCSP)
Gouverner les forêts (1800-1900) : une histoire biopolitique du végétal
 
31 mars 2023
Claude-Olivier DORON (Université Paris Cité, SPHERE)
Gouverner l’espèce, améliorer les races : la biopolitique entre élevage et perfectionnement de l’homme (XVIIe-XIXe siècles)
 
14 avril 2023
Andrea LANZA (Université de Toronto, Canada)
Gouverner la nature. Mouvement social-historique, gouvernementalité et démocratie chez les premiers socialistes français