Séminaire. Déconstruction de l’économie, économie et déconstruction (Jeunes chercheur·e·s) 2ème semestre 2023-2024

Déconstruction de l’économie, économie et déconstruction
 
 

 
 
Séminaire organisé par Giustino DE MICHELE, chercheur postdoctoral dans le cadre du programme MSCA COFUND Civis3i/AMIDEX avec le soutien du CIELAM Aix-Marseille Université, du Collège International de Philosophie, de l’Université Paris 8, et de la Librairie Utopia.
 
Le séminaire aura lieu en format mixte, en présentiel et en visioconférence.
 
Pour toute information, merci d’écrire à :
 
 
La référence à la terminologie de l’économie est un trait massif et déterminant d’une pensée déconstructive, et notamment de l’œuvre de Jacques Derrida. La marque de fabrique même de celle-ci, la « différance », est définie comme une « notion économique ». La déconstruction est une tentative de décrire une structure de la réalité se basant sur un postulat de non conservation de tout principe (qu’il s’agisse de l’énergie, de la valeur, de la vie, ou du sens). Cette pensée comporte dès lors une critique de toute loi (nomos) de la propriété et de la proximité (oikos). Des métaphores et des notions économiques déterminent la théorisation déconstructive de la perception, de la signification, de l’épistémologie, de l’éthique et du politique, ainsi que de la structure même de l’expérience. Dans De la grammatologie, cette généralité conceptuelle est liée empiriquement à la connexion historique entre l’essor de l’écriture et celui d’une « économie monétaire et pré-monétaire ». Une considération du rapport entre don, échange et monnaie structurera par la suite toute réflexion déconstructive sur l’éthique, le politique, et notamment le droit, sous la forme d’une dialectique ouverte entre le calculable et l’incalculable, la négociation et l’inconditionnel. Pourtant, cette pensée n’a jamais adressé le domaine de l’économie : ni les phénomènes économiques, ni les textes des économistes, ni les documents scandant l’histoire économique. Ce séminaire vise à aborder cette articulation, et à interroger la possibilité de l’appliquer à des enjeux économiques contemporains.
 
 
PROGRAMME
 
Mercredi 28 février, 17h-19h, Université Paris 8, Bibliothèque, Salle de la recherche
Giustino DE MICHELE (Aix-Marseille Université)
Introduction
Behrang POURHOSSEINI (Université Paris 8, Vincennes – Saint-Denis)
(An)économie de la communauté
 
Mercredi 6 mars, 17h-19h, Université Paris 8, salle A2 204 (Maison de la Recherche)
Gabriel REZENDE (Universidade Federal da Paraíba, UFPB)
Le prix de la déconstruction
 
Mercredi 3 avril, 17h-19h, Université Paris 8, Bibliothèque, Salle de la recherche
Francesco VITALE (Università degli Studi di Salerno)
Économie du vivant. Entre reproduction et déconstruction
 
Mercredi 24 avril, 17h-19h, Librairie Utopia, Paris 5ème
Patrick MARDELLAT (Sciences Po Lille)
Déconstruction et philosophie économique
 
Mercredi 24 avril, 17h-19h, Librairie Utopia, Paris 5ème
Peter SZENDY (Brown University)
Usure et déconstruction
 
Mercredi 6 juin, 19h30-22h30, Librairie Utopia, Paris 5ème
Antonella CORSANI (Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne)
Le revenu inconditionnel d’existence ou la déconstruction de la valeur travail
 

 
Université Paris 8 – 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis (Métro ligne 13 Saint-Denis Université)
Aix-Marseille Université – 29 Av. Robert Schuman, 13100 Aix-en-Provence (Bus A Shuman)
Librairie Utopia – 1 Rue Frédéric Sauton, 75005 Paris (Métro ligne 10 Maubert Mutualité)
 
Ce projet reçoit le soutien du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne au titre de la convention de subvention Marie Sklodowska-Curie n° 101034324, et du gouvernement français au titre du plan d’investissement France 2030, dans le cadre de l’Initiative d’Excellence d’Aix-Marseille – Université A*MIDEX.