Séminaire « L’opéraïsme italien (1968-1977) » 1er Semestre 2019-2020

Marco ASSENNATO, Davide GALLO-LASSERE, Orazio IRRERA, Matteo POLLERI
« L’opéraïsme italien (1968-1977) »

 

Ce séminaire vise à retracer la généalogie de l’opéraïsme italien du début des années 1960 jusqu’à la fin des années 1970 afin de restituer la richesse et la pluralité de cette expérience, la multiplicité de figures et de moments qui ont scandé l’élaboration à la fois théorique et politico-militante de problèmes et de concepts au cœur des débats des différents courants marxistes de l’époque. En d’autres termes, il sera question de montrer en quelle manière l’opéraïsme – avec ses lignes de continuité et ses points de rupture – a été en même temps une manière très spécifique de diagnostiquer son actualité et d’élaborer par ce biais une réflexion théorique et stratégique conséquente pour prendre position dans l’espace conflictuel et changeant entre capital et travail en forgeant des modalités d’auto-organisation et de subjectivation politique jusqu’alors inédites. C’est par l’intermédiaire de cette généalogie qu’on s’interrogera aussi sur l’actuel regain d’intérêt pour l’opéraïsme italien et pour ses contaminations théoriques et politiques par les mouvements sociaux qui ont caractérisé le « long 68 italien ». La sortie récente en France d’ouvrages majeurs sur cette histoire ou qui y sont liés – Ouvriers et capitalde Tronti, Domination et sabotagede Negri, La Horde d’or de Balestrini et Moroni, Caliban et la sorcièrede Federici – est clairement en train d’alimenter une telle redécouverte. Mais c’est surtout la capacité de la part des auteurs opéraïstes à anticiper un certain nombre d’enjeux du monde contemporain qui joue un rôle important, de l’émergence de nouvelles subjectivités à l’hypothèse du capitalisme cognitif, jusqu’à l’étude de la mondialisation, en passant par l’examen des transformations de l’État et de la composition du travail.

 

Indications bibliographiques :

N. Balestrini, P. Moroni, La Horde d’or, Paris, L’éclat, 2017.

M. Tronti, Ouvriers et capital, Genève-Paris, Entremonde, 2016.

M. Dalla Costa, Le pouvoir des femmes et la subversion sociale, Genève, Librairie adversaire, 1973.

A. Negri, Marx au-delà de Marx, Paris, C. Bourgois, 1979.

A. Negri, Domination et sabotage, Genève-Paris, Entremonde, 2019.

S. Wright, À l’assaut du ciel, Genève-Paris, Entremonde, 2019.

 


 

Université Paris 8 | Département de philosophie - Semestre 1 | Vendredi 29 novembre 2019 | 18h-21h - Salle A028 | Septième séance | Entrée libre

Cette séance sera consacrée à la perspective opéraïste sur la métropole et les luttes urbaines dans les années 1960-70. À cette occasion nous aurons le plaisir d’accueillir Simona De Simoni (Université Paris Nanterre) et Arianna Lodeserto (photographe, cinéaste et documentariste) dont on projettera le court-métrage Le case che eravamo (Les maisons qu’on était, 18 min., sous-titres en français, bande-annonce : https://vimeo.com/244922159 ; Prix Jeunes auteurs italiens à la Biennale du Cinéma de Venise, 2019).

Lectures recommandées :

  • Pier Vittorio AURELI, « Retour de l’usine : le territoire, l’architecture, les ouvriers et le capital  », article en français disponible en ligne
  • Manfredo TAFURI, « Per una critica dell’ideologia architettonica », Contropiano, n. 1, 1969 ; traduction française publiée en 1971, « Pour une critique de l’idéologie architecturale » peut être ici téléchargée.
 

 

Université Paris 8 | Département de philosophie - Semestre 1 | Vendredi 22 novembre 2019 | 18h-21h - Salle A028 | Sixième séance | Entrée libre

La 6ème séance du cours/séminaire sur « L’opéraïsme italien (1968-1977) » aura lieu vendredi 22 novembre 2019 de 18h à 21h en salle A028. Cette séance sera consacrée au parcours intellectuel et politique d’Antonio Negri. À cette occasion nous aurons le grand plaisir d’entendre Toni Negri lui-même.

Lectures recommandées :

  • «  Entretien avec Antonio Negri  », postface à l’édition française de Domination et sabotage (éd. it. 1978), Genève-Paris, Entremonde, 2019 ; disponible en ligne
  • La première des « 33 Lezioni su Lenin » (Leçons rédigées en italien en 1973 et publiées en 1978). La traduction française de la première leçon est disponible en ligne

 


 

Université Paris 8 | Département de philosophie - Semestre 1 | Vendredi 15 novembre 2019 | 18h-21h - Salle A028 | Cinquième séance | Entrée libre

Cette séance sera consacrée au parcours intellectuel et politique de Mario Tronti après Ouvriers et capital. À cette occasion nous aurons le plaisir d’accueillir Jamila Mascat (Université d’Utrecht).

Nous recommandons la lecture de Mario Tronti, La politique au crépuscule (éd. or. 1998), Paris, Éd. de L’éclat, 2000, et plus particulièrement (en ordre d’importance) :

  • le chapitre « Politique histoire vingtième siècle » (notamment les derniers deux paragraphes « Ouvriers et politique » et « Encore, et pour finir, sur l’autonomie du politique »), p. 79-106 ; disponibles en ligne
  • le chapitre "Politik als Beruf : the end", p. 153-170 ; disponible en ligne

 


 

Université Paris 8 | Département de philosophie - Semestre 1 | Vendredi 25 octobre 2019 | 18h-21h - Salle A028 | Quatrième séance | Entrée libre

Cette séance sera consacrée aux rapports entre féminisme et opéraïsme. À cette occasion nous aurons le plaisir d’accueillir Alisa Del Re (Université de Padoue) et Mara Montanaro, ATER au Département de Philosophie de Paris 8.

Lectures recommandées :

  • Silvia Federici, "Wages Against Housework" (pdf ci-joint)
  • Patrick Cunnighame, « Féminisme italien, opéraisme et autonomie dans les années 1970 : La lutte contre le travail reproductif non payé et contre la violence » (2008), trad. fr. 2012 (pdf ci-joint)
  • Alisa Del Re, "Workers’ Inquiry and Reproductive Labor", Viewpoint Magazine, sept. 2013, disponible en ligne

 

S. Federici, Wages against housework
P. Cunnighame, Féminisme et opéraisme

 


 

Université Paris 8 | Département de philosophie - Semestre 1 | Vendredi 18 octobre 2019 | 18h-21h - Salle A028 | Troisième séance | Entrée libre

Cette séance sera consacrée à un livre fondamental pour l’opéraïsme italien, c’est-à-dire Ouvriers et Capital de Mario Tronti (1931), paru en italien en 1966 (chez Einaudi) et dont la traduction française a été assez récemment réédite par Entremonde (2016). À cette occasion nous aurions le plaisir d’accueillir Daria Saburova, doctorante à l’Université Paris-Nanterre.

Lectures recommandées :

 


 

Université Paris 8 | Département de philosophie - Semestre 1 | Vendredi 11 octobre 2019 | 18h-21h - Salle A028 | Deuxième séance | Entrée libre

Cette séance sera consacrée à la notion et à la pratique de l’enquête, notamment par l’intermédiaire de Rainero Panzieri (1921-1964) et Romano Alquati (1935-2010).

Lectures recommandées :

  • N. Balestrini, P. Moroni, « Aux origines de l’opéraïsme : les Quaderni rossi », in La Horde d’or, Paris, L’éclat, 2017, p. 42-52 ; chapitre disponible en ligne
  • N. Balestrini, P. Moroni, « Des Quaderni rossi à classe operaia », in La Horde d’or, Paris, L’éclat, 2017, p. 139-142 ; chapitre disponible en ligne
  • Rainero Panzieri, « Conception socialiste de l’enquête ouvrière », Quaderni Rossi, n. 5, 1965 ; trad. française dans Quaderni Rossi, Luttes ouvrières et capitalisme d’aujourd’hui, Maspéro, 1968 - disponible en ligne sur le site de la revue Multitudes
  • Rainero Panzieri, « Capitalisme et machinisme », Quaderni Rossi, n. 1, 1961 ; trad. française dans Quaderni Rossi, Luttes ouvrières et capitalisme d’aujourd’hui, Maspéro, 1968 - disponible en ligne sur le site de la revue Multitudes
  • Romano Alquati, « Lotta alla FIAT », Classe Operaia, n. 1, 1964 ; trad. française et avant-propos par J. Allavena et M. Polleri, Actuel Marx, n. 65, 2019/1, p 149-154 et p. 155-167 (pdf en PJ)

 

J. Allavena et M. Polleri, Luttes à la FIAT – Avant propos
R. Alquati, Luttes à la FIAT

 


 

Université Paris 8 | Département de philosophie - Semestre 1 | Vendredi 4 octobre 2019 | 18h-21h - Salle A028 | Première séance | Entrée libre

Séance de présentation générale des questions abordées dans le séminaire, et du livre de N. Balestrini et P. Moroni, La Horde d’or, (1988, trad. fr., Paris, L’éclat, 2017) en présence des traducteurs de la version française.

Lectures recommandées :